Des heures de mauvais temps sont à prévoir en Estrie cette fin de semaine. —

Une « tempête hivernale » frappera l'Estrie

Trois semaines après la fin de l’hiver, le printemps peine à s’installer. Tellement qu’une véritable «tempête hivernale» frappera la région en fin de semaine.

En fait, de vendredi à lundi, c’est un coquetel météo déprimant qui affectera l’Estrie. Selon Environnement Canada, l’accumulation de neige pourrait atteindre les 25 centimètres dans les secteurs montagneux. Il faudra aussi composer avec de la pluie verglaçante vers la fin de l’épisode.

Lire aussi: De fortes précipitations attendues au Québec en fin de semaine

« C’est un système qui va se déplacer lentement », a averti jeudi le météorologue Steve Boily, d’Environnement Canada, venant de recueillir les dernières données pour la région.

« Une dépression nous viendra du Midwest américain et une autre aura pris son humidité dans le Golfe du Mexique. Le total des deux va nous donner quelque chose de costaud. Les précipitations de neige pourraient atteindre de 20 à 25 centimètres. »

Une première bande de précipitations mixtes affectera la région en fin de journée vendredi ainsi que samedi, analyse-t-il. Elle pourrait laisser de faibles accumulations de neige samedi. Le mercure se maintiendra sous le point de congélation.

Dimanche, une tempête apportera des précipitations hivernales ainsi que des vents forts sur plusieurs régions du Québec. En Estrie, la neige pourrait se changer en grésil, puis en pluie verglaçante tard dimanche soir et la nuit suivante, avec des températures près du zéro degré.

La trajectoire exacte du système demeure incertaine pour le moment, précise Environnement Canada, dans un « bulletin météorologique spécial » diffusé depuis jeudi matin.

« La pluie verglaçante prévue dimanche soir, dans la nuit et lundi matin durera plusieurs heures », ajoute-t-il.

Le mauvais temps pourrait même se poursuivre jusqu’au milieu de la semaine prochaine, ajoute le météorologue. « Ce ne sont pas de bonnes nouvelles », soupire-t-il.

Pas surprenant alors que la Ville de Sherbrooke annonce qu’elle reporte la date limite pour le retrait des abris d’auto temporaires au 29 avril au lieu du 15 avril, comme prévu au règlement municipal. Cette décision a été rendue en raison du froid et de la neige annoncés pour les prochains jours.