Le coronavirus continue de tracer son chemin sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.
Le coronavirus continue de tracer son chemin sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Un total de 570 cas et trois autres décès en Estrie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
 Le coronavirus continue de faire son chemin sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Le dernier bilan fait état de 570 personnes confirmées à la COVID-19, une augmentation de 22 personnes par rapport à lundi. Trois autres personnes sont décédées des complications liées à la maladie, portant le bilan à 12 décès dans la région.

Après avoir connu plusieurs journées où le nombre de cas a augmenté de 30 à 50, entre le 22 mars et le 4 avril, voilà que, depuis trois jours, on constate moins de 30 nouveaux cas confirmés par jour (19, 30, 22).

À LIRE AUSSI: Une troisième éclosion dans une résidence pour aînés de l’Estrie

150 décès, mais situation «encourageante» aux soins intensifs

Pendant ce temps au Québec, le nombre de cas confirmés de la COVID-19 est passé à 9340. Il s’agit d’une augmentation de 760 cas en une journée.

Le premier ministre François Legault a tenu à se faire rassurant mardi en affirmant que la progression de la COVID-19 est en train de se stabiliser et que le Québec est en voie d’atteindre le sommet de la courbe.

Peut-on faire le même constat en Estrie à la lumière des nouveaux cas confirmés qui, depuis trois jours, sont moins élevés que dans les jours précédents?

Il est hors de question de crier victoire, affirme le directeur de la Santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier. « Qu’est-ce que ça veut dire? Tant mieux si ça veut dire que les gens respectent bien les consignes et restent à la maison », avance-t-il prudemment.

Résidences pour aînés sous surveillance

Au Québec, le nombre de décès liés à la COVID-19 s’élève désormais à 150. Il s’agit d’une augmentation de 29 morts en 24 h. Près de la moitié  des personnes décédées (44,7 %) habitaient dans des CHSLD et 20 % dans des résidences privées pour aînés (RPA).

Le portrait de l’Estrie est cependant différent. En effet, l’Estrie n’a encore connu aucune éclosion en CHSLD. Elle en a cependant connu trois dans des résidences privées pour aînés. La première, au Manoir Sherbrooke des Résidences Soleil, a conduit à cinq décès.

La seconde est survenue à la Coopérative La Brunante de Racine où l’on déplore deux morts actuellement.

La dernière s’est produite à la Résidence Ferland à Danville où l’on ne déplore pas de décès.

Les cinq autres décès survenus en Estrie sont des personnes issues de la communauté dont l’origine ne peut pas être dévoilée.

« Ces éclosions sont suivies avec beaucoup d’attention. Il y a des discussions avec la coordonnatrice des résidences tous les jours. Les résidents sont toujours confinés dans leur chambre, il n’y a aucune activité dans les aires communes, nous avons envoyé des infirmières et du matériel de protection... Et malgré ça, nous avons encore eu des tests positifs cette semaine au Manoir Sherbrooke. Ce sont des situations préoccupantes », ajoute le Dr Poirier.

L’Estrie demeure au troisième rang des régions les plus touchées au Québec. En effet, la région la plus touchée est celle de Montréal avec 217,16 cas confirmés pour 100 000 habitants.

La région de Laval suit avec 175,35 cas pour 100 000 habitants.

Puis vient l’Estrie avec 117,62 personnes touchées pour 100 000 habitants.

La région sociosanitaire de la Mauricie-Centre-du Québec suit de près avec 114 cas par 100 000 habitants.

Une région sociosanitaire

Rappelons que, dans ce cas-ci, la « région de l’Estrie » ne représente pas la région administrative de l’Estrie à laquelle on fait généralement référence, et qui est composée de la Ville de Sherbrooke et de six MRC situées autour (MRC du Granit, des Sources, Haut-Saint-François, Val-Saint-François, Coaticook et Memphrémagog). 

En effet, dans le domaine de la santé, les régions du Québec sont plutôt divisées en 18 régions sociosanitaires.

Lors de la création du CIUSSS de l’Estrie-CHUS le 1er avril 2015, deux MRC se sont ajoutées à la région sociosanitaire de l’Estrie. En plus des sept MRC de l’Estrie, on y retrouve maintenant deux autres MRC, soit celle de la Haute-Yamaska, où on retrouve la ville de Granby, ainsi que la MRC de la Pommeraie, incluant la ville de Bromont.

En résumé, la région sociosanitaire de l’Estrie représente une population d’environ 480 000 personnes réparties dans neuf MRC.