Une réplique géante du système solaire, à l’échelle, sera déployée l’été prochain dans des haltes stratégiques de la Route des Sommets, dans la région de Mégantic.

Un système solaire géant sur la Route des Sommets

Une réplique géante du système solaire, à l’échelle, sera déployée l’été prochain dans des haltes stratégiques de la Route des Sommets, dans la région de Mégantic.

L’équipe de l’ASTROLab et de la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic (RICEMM) veut ainsi souligner les 40 ans de l’Observatoire astronomique, dont le dôme emblématique constitue pour ce projet le soleil autour duquel graviteront les neuf planètes.

« Ce sera le plus gros système solaire à l’échelle au Canada et probablement le troisième plus gros au monde », lance la responsable du service à la clientèle au Parc national du Mont-Mégantic Marie-Georges Bélanger.

Ainsi, puisque le dôme-soleil mesure 13,5 mètres de diamètre, les concepteurs ont calculé scientifiquement que Mercure, la planète la plus près du soleil, devra faire 4,8 centimètres de diamètre et être installée à 0,56 kilomètre de l’Observatoire du Mont-Mégantic, soit dans le parc national.

Tandis que Pluton, la plus petite planète et la plus éloignée du soleil, consistera alors en une sphère de 2,3 cm localisée à 56,9 km de l’OMM, soit à… Sherbrooke, au marché de la Gare.

Cela créera un lien intéressant avec la ville qui adhère justement aux principes d’éclairage de la RICEMM, souligne Mme Bélanger.

Entre ces deux extrémités, on retrouvera Vénus, la Terre, Mars et Cérès (représentant la ceinture d’astéroïdes) dans les limites du parc national du Mont-Mégantic, alors que Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune seront localisées respectivement à La Patrie, Piopolis, Lac-Mégantic et Lambton.

La Terre sera représentée par une sphère de à 12,4 cm de diamètre et Jupiter, la plus grosse planète du système solaire, mesurera 135,5 cm de diamètre.

En plus d’être des haltes stratégiques de la Route des Sommets, les sites où les reproductions de planète seront installées ont été choisis pour que le dôme-soleil soit chaque fois visible, afin de bien ressentir les distances et la grandeur de l’univers, explique Mme Bélanger.

À chaque endroit, un panneau d’interprétation expliquera le concept et les particularités de la planète reproduite. Cet aménagement prendra l’allure d’une petite œuvre d’art, précise-t-elle aussi.

La MRC du Granit a remis 9000 $ à la Corporation de l’Astrolab pour ce projet via son Fonds de développement. Le coût total a été estimé à 22 000 $. L’appui financier de la Ville de Sherbrooke a notamment été sollicité.

Le système solaire géant sera dévoilé durant le Festival d’astronomie populaire du Mont-Mégantic qui, en raison des 40 ans de l’Observatoire astronomique, durera exceptionnellement trois fins de semaine cet été, en juillet.