Guylaine Tanguay reprend cet automne son spectacle consacré au répertoire et à l’univers d’Elvis Presley, avant de présenter son spectacle des Fêtes dès la mi-novembre. Elle animera aussi la nouvelle émission Tout simplement country sur ArTV dès décembre.

Un Stetson comme couronne pour Guylaine Tanguay

Ce qui est spectaculaire chez Guylaine Tanguay, outre d’avoir déjà été qualifiée de « nouvelle reine du country », c’est qu’encore âgée de la quarantaine, elle compte 40 ans de carrière, ayant inauguré sa première scène à l’âge de sept ans.

« Ce titre de reine du country, je n’y attache pas beaucoup d’importance. C’est un peu trop sérieux, ça, dans le country. Plusieurs chanteuses ont porté ce titre, chacune à son moment de haut niveau. Moi, je n’ai pas de couronne : je préfère un chapeau (de cowboy) que je veux garder tout le reste de ma vie, pour une longue carrière dans le country! » confie-t-elle.

Elle promène en ce moment son spectacle inspiré d’Elvis Presley, dans la foulée de son disque sorti en 2018, 3764 Elvis Presley BLVD. La tournée reprend cet automne après une pause estivale pour faire place au Party acadien, plus adapté aux festivals, et qui a emmené la chanteuse dans plusieurs villes du Québec et du Nouveau-Brunswick.

« Ce sont les grandes chansons du King à la façon country. Elvis reprenait aussi sur scène de grandes chansons des Beatles ou d’autres artistes. Le spectacle présente donc toutes sortes de choses différentes de son univers, que les spectateurs pourront se rappeler, fredonner et chanter avec nous! »

Guylaine Tanguay a déjà tenté une incursion dans la chanson pop, avec son disque Sur ce parchemin. « Mais ça me convenait moins, ça impliquait une approche différente pour gérer ma carrière et le public. La musique country est plutôt une grande famille, où on connaît la vie des artistes, où on les accepte comme ils sont, où on n’est pas obligé de se transformer et d’adopter un personnage autre que soi-même. Le country m’a permis plus facilement de produire mes albums, avec mon mari et mes enfants. La musique pop, c’est beaucoup plus artificiel. »

Tout simplement country

Dès décembre prochain, Guylaine Tanguay prendra la relève de Patrick Norman, dont l’émission Pour l’amour du country vient de tirer sa révérence après 15 saisons.

« Tout simplement country, c’est vraiment mon émission — car je ne remplace pas Patrick à Pour l’amour du country, contrairement à ce que certains ont dit, insiste-t-elle. Nous avons tourné 12 émissions en mai dernier, à Halifax, sur un peu plus de trois semaines. Elles seront diffusées à Ici ArTV à partir du 5 décembre. »

« Mais je suis une fan finie de Patrick Norman. Je le connais très bien, je l’admire. J’ai encore toutes les cassettes et vinyles de sa carrière. Il a une très belle feuille de route qui se poursuit. C’est pour moi un exemple à imiter. »

Quant à son disque et à son spectacle des Fêtes — pas de Noël, nuance importante pour elle —, qui s’intitulent Que les Fêtes commencent, ils ont été adaptés sous forme de variétés télévisuelles. L’émission a été diffusée en 2018 sur Illico et sera reprise en novembre 2019 sur TVA. « C’est un cadeau que je veux offrir au grand public. »

Inévitable Saint-Tite

Le 8 septembre dernier, Guylaine Tanguay a obtenu deux nominations aux Canadian Country Music Awards (CCMA), à Calgary, dans les catégories Artiste féminine de l’année et Choix du public, qui est un vote de popularité.

« Je n’ai pas gagné, je ne m’attendais pas à gagner, car c’est un monde de gars. Mais juste d’obtenir ces deux nominations, c’est vraiment quelque chose que je prends comme un bonus, un surplus. J’étais la seule Québécoise! Je suis heureuse, surtout pour les personnes qui suivent ma carrière. Ça a suscité beaucoup de positif sur les réseaux sociaux, les gens sont fiers de moi! »

Inévitablement, Guylaine Tanguay sera au Festival western de Saint-Tite, dès ce mercredi 11 septembre. « C’est un spectacle différent, là-bas. J’amène de la visite, 2Frères, l’humoriste Julien Tremblay et le journaliste de LCN Denis Lévesque. Personne ne sait qu’il chante et qu’il a lancé un CD country-folk. J’aime bien faire connaître les nouveaux artistes comme lui. »

Guylaine Tanguay fera également partie de la Soirée festive (malheureusement déjà complète) du lancement de programmation de Radio-Canada Estrie, pour célébrer ses 10 ans. L’activité se tiendra à la Grange Rouge de Saint-Denis-de-Brompton, le mardi 17 septembre, de 17 h 30 à 20 h 30. Seront également présents Brigitte Boisjoli, MC Gilles ainsi que les têtes d’affiche de la salle de nouvelles de la station sherbrookoise.

Vous voulez y aller?


3764 Elvis Presley BLVD 

Guylaine Tanguay

Vendredi 13 septembre, 20 h

Salle Montignac, Lac-Mégantic

Entrée: 47 $ (étudiants : 24 $)


Que les Fêtes commencent

Mercredi 13 novembre, 20 h

Salle Maurice-O’Bready

Entrée : 45 $ (étudiants : 35 $)