Sur la photo, on aperçoit des usagers, intervenants et accompagnateurs au Centre de répit Théo Vallières.

Un steak et des frites pour le Centre Théo Vallières

Près d’une année s’est écoulée depuis l’ouverture officielle du Centre de répit Théo-Vallières. Afin de continuer d’offrir ses services aux personnes vivant avec une déficience légère à moyenne, la fondatrice Roxanne Vallières espère amasser 25 000 $ lors de son deuxième souper steak et frites. Le repas sera servi le mercredi 18 avril sur la surface de la patinoire du Centre J.A. Lemay de Windsor. L’an dernier, la somme totale recueillie frôlait les 21 000 $.

À ce jour, plus d’une vingtaine d’usagers de la MRC du Val-Saint-François et de Sherbrooke fréquentent le Centre.

« Le Centre se porte vraiment bien. À cet endroit, les usagers ont leur place et peuvent vivre leurs propres histoires. Je suis fière de la création du Centre Théo-Vallières, mais ce qui me rend particulièrement fière c’est de voir à quel point les gens sont heureux de le fréquenter », affirme Roxanne Vallières, qui a nommé le Centre de répit au nom de son fils.

Plusieurs ateliers, activités et sorties ont rempli l’horaire des intervenants et accompagnateurs depuis le 27 mai 2017, date de l’ouverture officielle. Des sorties à l’épicerie du coin afin de faire des emplettes aux ateliers créatifs, toutes les raisons sont bonnes pour s’activer et rendre la vie collective agréable pour les habitués de l’endroit.

« Chaque fois qu’on décide de faire une recette, on accompagne le groupe pour acheter ce qu’il faut. Aussi, nous sortons régulièrement pour marcher et maintenant, les gens nous reconnaissent », explique celle qui était la présidente d’honneur du plus récent Tournoi pee-wee bantam de Windsor.

Lors du souper steak frites, la fondatrice présentera une famille dont un des membres fréquente le Centre.

« Je trouve important de faire cette présentation pour que les gens se rendent compte des différentes déficiences qui touchent les gens. Une déficience n’est pas toujours visible. Une personne handicapée n’est pas nécessairement en chaise roulante. »

Un encan silencieux bonifiera les moyens de financement pendant la soirée. D’ailleurs, une toile réalisée par les enfants du Centre sera mise en vente. L’animation musicale sera assurée par le Windsorois bien connu Jean-François Péloquin.

Le Centre de répit Théo-Vallières accueille des jeunes, adolescents et jeunes adultes vivant avec une déficience légère à moyenne et offre ainsi aux parents la possibilité de s’arrêter et de reprendre leur souffle.