Un sapin pour six foyers de Coaticook

Six familles de Coaticook recevront un sapin de Noël entièrement décoré, grâce au fabricant d'armoires sur mesure Groupe Cabico, qui est aussi l'un des plus importants employeurs de la ville.
Les six sapins seront livrés au domicile des familles ce jeudi 22 décembre, de façon à leur permettre de célébrer Noël autour de ce traditionnel symbole du temps des Fêtes.
L'idée de faire don d'un sapin de Noël entièrement décoré à six familles de Coaticookappartient à Isabelle Charest, adjointe administrative chez Groupe Cabico, et à Johanne Lewis, directrice des Ressources humaines de l'entreprise, qui emploie quelque 350 personnes dans ses six usines de la rue Akhurst, non loin du Club de golf de Coaticook.
« Tout cela a commencé l'an dernier, explique Mme Charest, lorsque nous avons décidé d'installer un sapin dans chacune de nos usines. À cette occasion, on en a profité pour organiser un concours de décoration de sapins parmi tous nos employés avec un budget de 50 $ par sapin. Mais on s'est rendu compte qu'une fois Noël terminé, on n'avait pas vraiment de place pour entreposer les six sapins et les décorations qui les accompagnent. C'est là qu'on a eu l'idée de les donner à des familles dans le besoin de Coaticook un peu avant Noël », mentionne Mme Charest.
L'entreprise s'est alors tournée vers le Centre d'action bénévole (CAB) de la MRC de Coaticook, qui s'est ensuite tournée vers la Maison de la famille, dont les locaux sont situés dans le même édifice.
L'animatrice-coordonnatrice de la Maison de la famille, Michelle Hivert, s'est aussitôt mise à la tâche de sélectionner les six familles chez qui les sapins de Groupe Cabico allaient débarquer.
« On a regardé parmi les familles qui utilisent nos services lesquelles en avaient le plus besoin, explique Mme Hivert. On a tenu compte de leurs besoins, mais on s'est demandé aussi si leur logement était capable de recevoir un sapin de sept pieds avec toutes les décorations déjà accrochées après l'arbre. »
Car contrairement à l'an dernier, où les sapins étaient dépouillés, démontés et remis aux familles qui devaient aller elles-mêmes chercher l'arbre à l'usine de Groupe Cabico, cette année, les sapins seront livrés « clé en main » dans les six foyers sélectionnés.
« Ce qui est le plus beau dans tout ça, c'est que ce sont des sapins artificiels, souligne Mme Hivert. Non seulement les familles vont pouvoir les réutiliser pendant des années, mais on n'a pas à s'inquiéter à savoir si le sapin risque de prendre en feu parce qu'il a été coupé au mois de novembre. Et en plus ce ne sont pas des petits sapins bas de gamme. On parle de sapins à 150 à 200 $ l'unité. Sans compter les décorations. C'est un beau geste très généreux de la part de Cabico », se réjouit Mme Hivert.