Un pharmacien mis à l'amende pour s'être trompé de médicament

Parce qu'il a vendu les mauvaises pilules à une cliente de la Pharmacie Geneviève Giroux et Francine Robert, à Magog, un pharmacien a été condamné à payer une amende de 3000 $.
En juin 2015, le pharmacien Pierre-Emmanuel Madore «a fait preuve de négligence lors de l'exécution d'une ordonnance en remettant le médicament topiramate plutôt que le médicament lamotrigine, commettant ainsi une infraction à l'article  77 1⁰ du Code de déontologie des pharmaciens».
En raison de cette erreur de médicament, «des boutons, des plaques blanches et des taches brunes sont apparus sur la peau de la cliente. Les taches qui se trouvent sur son visage deviendront probablement permanentes.»
Le cas de Pierre-Emmanuel Madore a été étudié par le conseil de discipline de l'Ordre des pharmaciens du Québec, qui a rendu son verdict après avoir entendu l'intimé.