Un passeur mexicain derrière les barreaux au Canada

SHERBROOKE - Un ressortissant mexicain se retrouve derrière les barreaux au Canada pour avoir aidé six de ses compatriotes à entrer illégalement aux États-Unis.

Humberto Garcia-Gomez a comparu, mardi, au palais de justice de Sherbrooke pour être accusé de complot pour avoir organisé l'entrée illégale de personnes aux États-Unis.

L'individu de 37 ans doit revenir, mercredi, devant le tribunal afin que son avocat Me Alexandre Fleurent de l'aide juridique prenne position relativement à l'orientation à donner au dossier.

Garcia-Gomez a été arrêté dans le stationnement d'un commerce de Stanstead, lundi matin vers 8 h, par un enquêteur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

C'est l'appel d'un citoyen, qui avait observé le véhicule de location immatriculé en Ontario flâner à Stanstead, qui a permis de procéder à l'arrestation de Garcia-Gomez.

Ce dernier aurait conduit six de ses compatriotes mexicains vers les routes non gardées de Stanstead.

Vers 4 h lundi mstin, les six personnes auraient traversé la frontière illégalement pour entrer aux États-Unis. Ils ont été arrêtés par la patrouille des frontières américaines. Ils sont présentement détenus aux États-Unis en attendant qu'ils régularisent leur situation avec les autorités de l'immigration.

Le groupe serait arrivé au Canada par l'aéroport Pearson de Toronto le 8 juin.

Ils auraient loué des véhicules avant de se rendre à Stanstead pour tenter de rejoindre les États-Unis.

Cette stratégie serait de plus en plus utilisée par les ressortissants mexicains pour joindre les États-Unis depuis la mise en place de mesures de resserrement de la sécurité à la frontière mexicaine.

La procureure aux poursuites criminelles fédérale Me Geneviève Lachance s'est opposée à la remise en liberté de l'individu de 37 ans.