Le premier ministre Philippe Couillard a profité de son passage à Sherbrooke pour saluer les gens réunis au Salon Rue des Artisans au centre Julien-Ducharme.

Un passage remarqué au Salon Rue des artisans

Des produits estriens se retrouveront dans le bas de Noël des proches des membres de l’Assemblée nationale. Le premier ministre Philippe Couillard a profité de son passage à Sherbrooke pour aller visiter le Salon Rue des artisans, s’arrêtant à tous les kiosques d’exposants un après l’autre, pour saluer les artisans et observer leur travail.

« Ce que ça veut dire, l’artisanat, c’est l’achat local », a souligné le premier ministre lors d’une allocution. Il s’agit pour lui de faire marcher l’économie locale, « à petite échelle, mais les gouttes d’eau font des rivières », a-t-il souligné.

Le député de Saint-François Guy Hardy s’est pour sa part réjoui de la belle vitrine qu’offre ce salon aux produits qui contiennent l’ADN de l’Estrie.

Le Salon Rue des artisans a entamé sa 15e édition vendredi au centre Julien-Ducharme. Les exposants y proposent tout au long de la fin de semaine des produits de soins corporels, des tableaux, des objets de bois, des vêtements, de la nourriture ou encore des bijoux. « C’est très varié! On a eu une très bonne réponse, notre salon est plein : on a 75 exposants. Les produits sont beaux et divers. Je pense qu’on va avoir une belle réponse de la population », a affirmé Danielle Michaud, l’une des coordonnatrices du salon.
L’événement a pour objectif d’amasser des fonds pour l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFÉAS).

« On m’a parlé de votre projet de recyclage du verre. C’est un enjeu qui ne se posait pas il y a 60 ou 50 ans, c’est un bon signe que l’AFÉAS ait un engagement concret dans les problématiques d’aujourd’hui », a affirmé M. Couillard, en saluant le travail de l’organisation.

Le salon est ouvert de 10 h à 17 h samedi et dimanche.