Le lieutenant-colonel Éric Beaudoin, commandant des Sherbrooke Hussars, et le professeur à la retraite Jean-Marie Dubois ont procédé mardi au lancement du livre Visages estriens, hommage à nos militaires, volume 1 dans l’enceinte du manège militaire de la rue William.

Un livre en hommage aux militaires

Les férus d’histoires militaires de la région ont maintenant un nouveau livre à se mettre sous la dent. Publié en collaboration avec la Société de généalogie des Cantons-de-l’Est, Visages estriens, hommage à nos militaires, volume 1 relate le parcours de plus de 150 militaires ayant porté l’uniforme de l’un des régiments ou unités de réserve de l’armée canadienne basés à Sherbrooke et dans la région.

L’auteur de ce livre est le professeur à la retraite de l’Université de Sherbrooke Jean-Marie Dubois, à qui l’on doit plusieurs biographies de personnages marquants de la région en plus d’être un membre actif du comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke.

En s’attaquant à la rédaction de ce livre, M. Dubois dit avoir voulu faire connaître des hommes et des femmes dont le parcours mérite d’être mieux connu de la part de leurs concitoyens.

« En fait, l’idée vient de mon collègue de la Société de généalogie Gilles Samson. Il trouvait que nos militaires n’étaient pas assez connus. C’est sûr que ce sont des militaires, mais en même temps ce sont des gens qui ont une vie familiale, une vie professionnelle. C’est ce qu’on a voulu transmettre à travers ce livre », indique M. Dubois, qui travaille déjà à la rédaction du volume 2.

Plusieurs cas de figure sont recensés, indique M. Dubois. « Il y a des gens qui ont été militaires seulement quelques années, mais qui ont fait beaucoup, d’autres ont fait une carrière complète, certains sont décédés au front. D’autres ont contribué à mettre en place les différentes unités qu’on retrouvait ou qu’on retrouve encore aujourd’hui. »

Sur plus de 320 pages, le livre retrace le parcours de certains militaires estriens, depuis la guerre anglo-américaine de 1812, en passant par les deux Guerres mondiales, jusqu’à la guerre d’Afghanistan, qui a pris fin en 2014.

Présent au lancement du livre, qui a eu lieu mardi soir dans les locaux du manège militaire de la rue William, le lieutenant-colonel Éric Beaudoin, des Sherbrooke Hussars, a parlé d’un « très grand jour » pour l’unité de réserve dont il assure le commandement.

« Il est important que la population sache qui sont ces hommes et ces femmes qui font partie de nos unités de réserve, que ce soit à temps plein ou à temps partiel. Ce sont des gens qui acceptent de servir leur communauté. Nous avons la chance d’avoir quatre unités de réserve dans la région, qui emploient plus de 600 personnes. C’est aussi un moteur économique considérable », rappelle le commandant Beaudoin.