Les services d’urgence sont intervenus dans la rivière Yamaska pour y repêcher le corps d’un homme dont la disparition avait été signalée plus tôt mardi matin.

Un homme découvert sans vie dans la rivière Yamaska

Le corps inanimé d’un homme a été repêché des eaux de la rivière Yamaska, mardi, à Granby. Les policiers ont confirmé qu’il s’agit d’un quinquagénaire dont la disparition avait été signalée par ses proches moins de trois heures avant sa découverte.

Les policiers de Granby ont été appelés par des membres de la famille d’un homme âgé de 57 ans, vers 10 h 30, mardi matin. Inquiets pour sa santé et sa sécurité en raison de propos suicidaires qu’il aurait récemment tenus, ils ont signalé sa disparition. L’homme aurait possiblement quitté son domicile lundi en soirée. 

Les recherches se sont rapidement orientées aux abords de la rivière Yamaska, près du garage municipal, rue Édouard. « Des informations recueillies en cours d’enquête nous ont permis d’effectuer des recherches dans ce secteur-ci », précise Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Les policiers ont d’abord localisé le véhicule de l’homme disparu et son chien dans la rue Moeller. Les recherches se sont poursuivies près du cours d’eau où ils ont localisé l’individu, peu avant 13 h. 

Les pompiers de Granby ont été appelés en renfort pour se rendre auprès de la victime. « C’est escarpé sur le bord de la rivière », illustre Caroline Garand. La brigade spécialisée en sauvetage en espace clos, équipée entre autres de cordages, de mousquetons et d’un panier d’évacuation, est ainsi intervenue, explique Simon Boutin, directeur du Service des incendies de Granby. 

Les vérifications effectuées par les policiers ont permis de confirmer, en fin d’après-midi, que l’homme retrouvé sans vie est celui qui manquait à l’appel. « À première vue, il n’y a rien de criminel. Les enquêteurs sont sur place. Il y a une scène », a expliqué la policière. Le coroner fera également enquête.