Un garçon de 10 ans échappe à la noyade

Un jeune garçon de 10 ans a failli mourir noyer, samedi dernier, dans une piscine publique de Drummondville. L’intervention des surveillants-sauveteurs à la Piscine St-Joseph a permis d’éviter le drame.

Les surveillants-sauveteurs ont dû procéder d'urgence à des manœuvres de réanimation cardio-respiratoire sur l’enfant ne sachant pas nager. Il avait sauté directement dans la partie profonde de la piscine.

Une surveillante-sauveteur en poste lors de sa routine de balayage visuel à remarquer le jeune garçon qui se trouvait inanimé au fond de la piscine. Sans une seconde d’hésitation, la jeune femme a plongé dans l’eau afin de remonter la victime à la surface de l’eau.

Pendant que le jeune garçon était extirpé de l’eau, les autres membres de l’équipe sifflaient l’évacuation complète de la piscine et appelaient le 911 pour le service d’ambulance, rapporte le Réseau aquatique de Drummondville.

Les manœuvres de réanimation étaient prodiguées sur le garçon qui ne respirait plus, ajoute-t-on. Il est revenu à lui, mais les sauveteurs ont continué de lui fournir les soins nécessaires jusqu’à l’arrivée des ambulanciers.

Le jeune garçon et sa famille ont été amenés aux urgences de l’hôpital Ste-Croix de Drummondville. Il a reçu tous les soins nécessaires pour s’assurer qu’il n’y ait pas de séquelles suite à cette quasi-noyade. 

On se félicite maintenant que chacun des sauveteurs impliqués a fait preuve de sang-froid lors de l’événement dans la mise en œuvre des procédures d’urgence.

 « Le Réseau aquatique Drummondville est très fier de ses employés, car ils ont appliqué les procédures établies et enseignées dans de telles situations. Ce cas de noyade non-mortelle vécu est tout à l’honneur du travail des sauveteurs qui sont formés pour prévenir et pour agir», note Lucie Roy, directrice générale du Réseau aquatique Drummondville.