L’événement, qui fait partie du plan d’action 2020-2025 de la petite agglomération de quelque 240 habitants, serait intitulé le Festival du vent d’Ham-Sud.
L’événement, qui fait partie du plan d’action 2020-2025 de la petite agglomération de quelque 240 habitants, serait intitulé le Festival du vent d’Ham-Sud.

Un festival du cerf-volant dans l’air

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
La municipalité de Ham-Sud souhaite se démarquer et elle a peut-être trouvé un bon filon. Elle veut mettre sur pied un festival du cerf-volant. Elle deviendrait ainsi l’une des rares municipalités à offrir ce type de festivités au Québec.

L’événement, qui fait partie du plan d’action 2020-2025 de la petite agglomération de quelque 240 habitants, serait intitulé le Festival du vent d’Ham-Sud.

« C’est un groupe de citoyens qui souhaite qu’on mette en place le Festival du vent et on a décidé de l’inclure dans notre plan et d’en faire un vrai projet à moyen terme, explique Marie-Pier Dupuis, directrice générale et secrétaire-trésorière d’Ham-Sud. C’est très venteux et on a beaucoup de terrains vagues. C’est un projet sérieux. »

La culture est très présente dans la MRC notamment à Saint-Adrien, Saint-Camille et Danville. Ham-Sud veut donc se trouver un autre créneau.

« On veut se démarquer, lance le maire Serge Bernier. On ne veut pas faire comme les autres et se nuire. »

Le maire espère aussi que le festival revigore l’implication dans son village.

« Les gens à Ham-Sud ont un certain âge et ils ne s’impliquent plus, mentionne-t-il. Mais si on pouvait les attirer à seulement venir voir le Festival du vent, ça pourrait recréer des liens. »

La Municipalité ne veut pas se donner d’échéancier, mais travaille activement pour mettre en place le festival dans les prochaines années.