Simon Madore, maire de Coaticook

Un centre de données s’implantera à Coaticook

L’entreprise Pro-Host établira prochainement un centre de données en lien avec la cryptomonnaie dans le parc industriel de Coaticook.

L’entreprise a également signé un contrat d’achat de terrain avec la Ville de Coaticook.

Elle construira ses locaux sur la rue Merrill, sur un terrain avoisinant le nouveau poste 120 kV en construction. Les travaux pour établir ce nouvel édifice démarreront au début de l’été et, à compter du 1er novembre 2018, l’entreprise démarrera ses opérations avec une puissance électrique de 12 mégawatts.

Le vice-président des opérations chez Pro-Host, Robert Gagnon, parle des futurs projets connexes de son entreprise.

« La volonté de l’entreprise est de faire en sorte qu’elle soit le plus écologique possible », explique-t-il. « Des démarches sont entreprises avec l’Université de Sherbrooke pour explorer des procédés de récupération de chaleur. Suite à la mise en route du centre de données, une salle de montage de conteneurs sera établie à proximité. Cette nouvelle entreprise pourra réutiliser la chaleur produite par le centre de données et créer de nouveaux emplois par le fait même. »

Réjouissance

C’est à la suite de mois de travail acharné que la Ville de Coaticook a réussi à attirer un centre de données. Les retombées économiques seront bénéfiques pour la municipalité et ses citoyens, estime le maire Simon Madore.

« Je suis très heureux de voir l’arrivée de cette compagnie à Coaticook », exprime-t-il d’emblée. « Pour la Ville, c’est un gain à deux niveaux. Leur arrivée annonce la construction d’un nouvel édifice dans notre parc industriel de la rue Merrill et de profits importants générés par le volume élevé d’électricité que cette entreprise va consommer. Ça va mettre à profit notre nouveau centre 120 kV, qui sera situé juste à côté. »

M. Gagnon est par ailleurs originaire de la région. « Pour moi, c’est une grande source de fierté que notre entreprise s’installe à Coaticook. Je suis moi-même originaire des Cantons-de-l’Est et j’ai toujours apprécié profondément la région », raconte-t-il avec fierté.