Le directeur du service de protection incendie de la Ville de Magog, Sylvain Arteau, agit à titre de président d’honneur du Défi têtes rasées à Magog. On l’aperçoit ici en compagnie de Sarah-Maude Pelletier, une survivante du cancer.

Un autre directeur de la protection incendie se fera raser le crâne

Une tradition semble en voie de naître à Magog. Un second directeur du service de protection incendie de la Ville de Magog se fera raser le crâne dans le cadre du Défi têtes rasées Leucan.

L’été dernier, l’ex-directeur du service de protection incendie de la Ville de Magog, Serge Collins, avait participé au Défi têtes rasées. Celui qui l’a remplacé à ce poste, Sylvain Arteau, verra pour sa part ses cheveux disparaître le 22 juin au parc des Braves, à Magog.

Lors d’une conférence de presse à Magog mardi, M. Arteau s’est montré émotif en parlant de la lutte au cancer. « Ça fait 35 ans que je suis dans le domaine de la protection incendie. J’ai vu de la détresse humaine, au fil des années, et je suis en mesure de constater que le cancer est une sale maladie. C’est une cause très importante à mes yeux, surtout qu’il est question d’enfants dans ce cas-ci », a-t-il expliqué.

L’actuel directeur du service de protection incendie de Magog espère que son implication permettra d’amasser 5000 $. Le montant qui sera recueilli, grâce à l’édition 2019 du Défi têtes rasées à Magog, sera cependant plus important encore puisque d’autres personnes poseront le même geste que le chef des pompiers le 22 juin au parc des Braves.


« À 14 ans, on m’a appris que j’avais une tumeur carcinoïde.  »
Maude Pelletier

« On n’est pas seul devant la maladie »

Nommé président d’honneur de l’événement annuel à Magog, Sylvain Arteau profite notamment du soutien de Sarah-Maude Pelletier, une jeune survivante du cancer qui habite le secteur magogois et qui a déjà reçu l’aide de Leucan dans le passé.

« À 14 ans, on m’a appris que j’avais une tumeur carcinoïde. Heureusement, ma guérison s’est déroulée rapidement après une chirurgie. Mais Leucan m’a tout de même montré, à travers différentes activités, qu’on n’est pas seul devant la maladie. Pour sa part, la population peut aider en faisant un don ou en participant aux activités », confie la jeune femme.

Leucan apporte son soutien aux enfants atteints de cancer et à leur famille. Au fil des ans, l’organisme a accompagné au-delà de 10 000 familles. Il est possible d’obtenir de plus amples informations au sujet du Défi têtes rasées en se rendant à l’adresse internet suivante : https://www.tetesrasees.com