Le pédiatre Gilles Julien était présent à Magog lundi pour l’ouverture du Centre Le Tandem. Derrière le réputé Dr Julien, on reconnaît Anne-Marie Fournelle, directrice générale du Tandem, la porte-parole de ce nouvel organisme, Ariane DesLions, ainsi que le médecin Audrey Pierrat.

Un allié pour les familles démunies de Memphrémagog

Les familles les plus démunies de la MRC de Memphrémagog ont désormais un nouvel allié. Fondé tout récemment, le Centre de pédiatrie sociale en communauté Le Tandem tentera en effet de voir à ce que les enfants les plus vulnérables de ce territoire profitent de tout le soutien nécessaire pour que leur développement s'effectue de façon harmonieuse.


En présence du réputé pédiatre Gilles Julien et de plusieurs intervenants locaux, la directrice générale du Centre Le Tandem, Anne-Marie Fournelle, a annoncé le démarrage des activités de cette nouvelle organisation lundi matin à Magog.

Mettant à profit l'approche développée par Gilles Julien et son équipe, Le Tandem proposera des soins médicaux et des services de pédiatrie sociale aux familles de la MRC de Memphrémagog. La médecin Audrey Pierrat sera entourée par une équipe multidisciplinaire aux compétences variées.

Anne-Marie Fournelle affirme que son objectif était de former une « équipe solide capable de donner les services en français et en anglais.

Mme Fournelle rappelle d'ailleurs que, en Estrie, un nombre important d'enfants provenant de familles anglophones ont des difficultés majeures lorsqu'ils effectuent leur entrée à l'école. Un rapport rendu public, ces dernières années, avait témoigné de cette réalité méconnue dans la région, laquelle force depuis les organisations de santé du milieu à déployer plus d'efforts pour rejoindre cette clientèle.

Malgré son intérêt pour la communauté anglophone, le nouveau centre de pédiatrie sociale a l'intention également d'être présent pour les familles francophones les plus vulnérables. La décision d'implanter ses bureaux dans le quartier des Tisserands à Magog, où on retrouve de nombreuses familles moins bien nanties, le démontre de façon très claire.

« Grande fierté »

Gilles Julien a chaudement salué la création du Tandem, le 22e centre de pédiatrie sociale à voir le jour au Québec. « On est toujours très fiers d'assister à ces ouvertures », a-t-il affirmé lundi.

Utilisant un langage imagé, M. Julien a souligné que l'approche qu'il a mise au point avec ses collaborateurs est surtout destinée « aux gens qui tombent dans les craques du système et qui sont parfois exclus ».

Le pédiatre et directeur clinique de la Fondation du Dr Julien soutient que les « stress toxiques, qui désignent les différents malheurs auxquels sont confrontés certains enfants, jouent un rôle important dans le développement » de ceux-ci. Ils favoriseraient même l'apparition de maladies, parfois graves.

La diminution des « stress toxiques » sera donc un des principaux objectifs de l'équipe du Tandem, selon Audrey Pierrat. Chacune des actions qui seront posées par l'équipe de l'organisme s'appuiera sur des « évidences cliniques et scientifiques ».

Quant à lui, le député d'Orford, Pierre Reid, a souligné que le gouvernement du Québec « reconnaît l'efficacité extraordinaire de la méthode du Dr Julien. On a voulu permettre à sa méthode de se répandre dans toute la province. »