La rue Sherbrooke a été fermée à la circulation

Trois poteaux électriques tombent à Magog

Trois poteaux électriques ont été sectionnés, mardi vers 12 h 40, en bordure de la rue Sherbrooke à Magog. Tout laisse croire que le vent a provoqué la chute des poteaux en question.

La Régie de police Memphrémagog ne rapporte aucun blessé. Des voitures et des bâtiments ont été endommagés, mais les dommages matériels causés seraient relativement minimes.

Pour s’assurer que tous demeurent en sécurité, les autorités ont procédé à l’évacuation d’une série de commerces dans le secteur où les poteaux sont tombés.

Selon ce que rapporte la Ville de Magog, une forte rafale de vent aurait fait céder un premier poteau et deux autres auraient cassé ensuite. Tout près de là, l’enseigne d’un restaurant a aussi été projetée vers le sol. Deux rues ont par surcroît été bloquées sur le territoire de la Ville de Magog après des chutes d’arbres.

Sans surprise, de nombreux clients d’Hydro-Magog, dont l’école secondaire de la Ruche, ont été privés de courant pendant une courte période de temps. D’autres abonnés ont cependant eu à subir une interruption de courant de plus longue durée.


Afin que la situation soit rétablie le plus rapidement possible, des employés de la Ville ont été dépêchés dans le secteur où les poteaux ont été sectionnés. Des policiers étaient sur place pour assurer la sécurité du public.

Une portion de la rue Sherbrooke est restée fermée durant une bonne partie de la journée mardi. Des centaines d’automobilistes ont choisi de traverser le stationnement des Galeries Orford pour éviter la zone touchée. La circulation était difficile dans le secteur.

Par la voie de sa coordonnatrice des communications, la Ville a assuré qu’elle s’efforce de remplacer les poteaux de son réseau électrique avant qu’ils deviennent trop vieux ou dangereux.

«Nous avons un plan cyclique de remplacement. Par exemple, l’an dernier, les poteaux sur une longue portion de la rue Saint-Patrice ont été remplacés», indique Claudia Fortin.