Le chantier amorcé, à la sortie 118 de la 10, doit permettre le remplacement de joints d’expansion et l’asphaltage de la chaussée. De plus, on a prévu repeindre le pont lui-même.

Trois chantiers consécutifs à la sortie 118

Un nouveau chantier est en cours sur et autour du pont enjambant l’autoroute 10 à la sortie 118. Il s’agit du second en moins de deux ans. Et ce n’est pas terminé, car des travaux sont encore prévus sur place en 2020.

Le chantier amorcé, à la sortie 118 de la 10, doit permettre le remplacement de joints d’expansion et l’asphaltage de la chaussée. De plus, on a prévu repeindre le pont lui-même.

En raison de ces travaux, les automobilistes arrivant d’Orford et souhaitant s’engager sur l’autoroute vers Sherbrooke sont forcés de faire un détour de quelques kilomètres.

« On aurait pu permettre le passage des véhicules en alternance sur la seule voie laissée ouverte. Mais on a choisi de ne pas le faire parce que ça aurait provoqué trop de refoulement de part et d’autre de la structure. Il y a beaucoup d’achalandage à cet endroit-là sur la route 141 », explique Dominique Gosselin, conseillère en communication au ministère des Transports.

Selon les données que détient le ministère des Transports, une moyenne de plus de 10 000 véhicules emprunte l’infrastructure routière tous les jours, et ce, dans chacune des deux directions.

Évidemment, plusieurs personnes auraient préféré que ce chantier ne soit pas en activité en plein cœur de la saison touristique. Mais Dominique Gosselin affirme que le Ministère n’a parfois pas le choix d’ordonner des travaux qui se dérouleront en zone touristique en été.

Tributaire de la météo

« Ce chantier a tout de même commencé en mai. Malheureusement, pour des travaux de peinture entre autres, on est plus tributaire de la météo alors ça peut s’étirer. Et puis il n’y a pas beaucoup de bons moments pour faire des travaux de ce genre. Prenons l’automne par exemple, c’est une saison propice aux précipitations et il y a toujours pas mal de monde dans le coin de Magog à cette période-là », note Mme Gosselin.

Celle-ci ajoute dans la foulée que le chantier n’aurait pas pu être jumelé à celui de 2017. « À ce moment-là, le pont avait été percuté par un camion et les dommages étaient assez considérables. C’était urgent de procéder aux réparations. »

Quant au prochain chantier, il permettra la création d’une nouvelle bretelle pour faciliter la vie aux gens arrivant de Magog et souhaitant se diriger en direction de Sherbrooke en circulant sur l’autoroute 10. Des feux de circulation seront par surcroît installés à l’intersection située tout juste au nord du pont.

« On est seulement dans la phase de planification préliminaire. Mais on prévoit ces travaux en 2020 pour le moment. On est conscient que ça fait beaucoup d’interventions au même endroit. On considère que c’est une question de sécurité et, une fois que ce sera terminé, les gens passant souvent par le secteur en bénéficieront vraiment », estime Dominique Gosselin.