Transports Canada a fourni une « réponse détaillée » aux maires de l’ACFEM à leurs questionnements concernant la sécurité ferroviaire sur le territoire.

Transports Canada transmet une « réponse détaillée » aux maires

Transports Canada a répondu aux demandes des maires de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie (ACFEM) qui s’inquiètent pour la sécurité ferroviaire sur le territoire.

Une « réponse détaillée » leur a été acheminée afin de répondre à leurs questionnements, assure le ministère fédéral dans une communication acheminée à La Tribune.

Plus tôt cette semaine, les maires se sont adressés au ministre des Transports, Marc Garneau, pour faire avancer le dossier de l’inspection et de l’entretien des rails sur le territoire. Rappelons que les membres de l’ACFEM ont effectué une sortie publique pour le presser d’agir dans le dossier de l’inspection des infrastructures ferroviaires.

Selon Transports Canada, il y a eu « mise à jour complète sur l’état actuel de la sécurité des voies dans la subdivision de Sherbrooke ». On a fourni une description du travail effectué par la Central Maine & Quebec Railway (CMQR) pour corriger les problèmes de sécurité identifiés sur la voie. La vérification par Transports Canada de toutes les réparations a été effectuée correctement, assure Frédérica Dupuis, conseillère principale aux relations avec les médias chez Transports Canada.

Entre autres, « l’inspection par ultrasons de la voie effectuée par la CMQR et les inspections visuelles ont été effectuées par des inspecteurs de Transports Canada en mai 2019 ». Elles ont permis de confirmer que les 253 observations du rail identifiées lors de l’inspection de 2018 avaient été corrigées.

De plus, le 24 septembre, Transports Canada a pris des mesures pour s’assurer que tous les organismes inscrits reçoivent les informations sur les marchandises dangereuses transportées par chemin de fer dans leurs communautés, « conformément à l’Ordre de protection 36 », précise-t-on. 

Prochaine inspection le 24 octobre

Lundi, la compagnie CMQR a promis à la Ville de Sherbrooke de fournir des informations concernant le contenu des wagons qui circulent sur son territoire. Rappelons qu’une rencontre s’est tenue entre le coordonnateur des mesures d’urgence à la Ville de Sherbrooke, Stéphane Simoneau, et le président exécutif Exploitation de la compagnie CMQR, Ryan Ratledge, concernant la sécurité ferroviaire sur le territoire de Sherbrooke, et sur l’ensemble du corridor Lac-Mégantic-Farnham.

Transports Canada continue de surveiller l’état de la sécurité de la voie dans la subdivision Sherbrooke. Une inspection supplémentaire a eu lieu le 26 septembre et une autre est prévue 16 octobre, poursuit Mme Dupuis.

La prochaine inspection par ultrasons des rails devrait commencer le 14 octobre. Transports Canada utilisera les résultats de cette inspection pour confirmer que les observations du mois de mai ont été corrigées. 

Transports Canada encourage les municipalités qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire pour recevoir la liste des marchandises dangereuses transportées par chemin de fer dans leurs communautés. On peut trouver des informations sur l’Ordre de protection 36 et sur la façon de s’inscrire sur le site du gouvernement du Canada.