« Nous avons au Québec un écosystème vibrant en transports électriques et intelligents : les entreprises innovantes créent et fabriquent des navettes, des autobus, des véhicules d’entretien extérieur, des motoneiges, des camions d’ordures ou de livraison urbains. Plusieurs d’entre elles imposent déjà leur leadership à l’échelle mondiale. »

Transformation des transports : une occasion à saisir pour les régions

La transformation qui s’exerce dans le secteur des transports représente une occasion de développement économique durable en or pour le Québec et ses régions, en plus de constituer un espace stratégique incontournable pour réaliser des avancements significatifs dans la lutte contre les changements climatiques.

C’est le message qu’a livré jeudi matin à Sherbrooke Sarah Houde, présidente-directrice générale de Propulsion Québec, une « grappe des transports électriques et intelligents ».

Selon elle, l’avenir de la mobilité se situe dans les véhicules connectés, autonomes, partagés et électriques. Ce créneau d’avenir offre aux acteurs économiques une occasion extraordinaire de soutenir des entreprises d’ici. »

« Nous avons au Québec un écosystème vibrant en transports électriques et intelligents : les entreprises innovantes créent et fabriquent des navettes, des autobus, des véhicules d’entretien extérieur, des motoneiges, des camions d’ordures ou de livraison urbains. Plusieurs d’entre elles imposent déjà leur leadership à l’échelle mondiale. »

Rappelons que Propulsion Québec entame sa Tournée québécoise à Sherbrooke. L’événement organisé avec le soutien de l’Université de Sherbrooke, Sherbrooke Innopole, BRP et IVÉO. La Tournée québécoise comprendra notamment des arrêts à Québec, Shawinigan et Longueuil, des villes reconnues pour le dynamisme de leurs entreprises innovantes. 

« À travers cette tournée, nous souhaitons faire connaître les joueurs, grands et petits, qui participent activement à la transformation inévitable du marché des transports et exposer les opportunités offertes par cette industrie en pleine croissance », poursuit Mme Houde.

« Aux quatre coins du monde, des pays et des villes se fixent des cibles de réduction du nombre de véhicules à combustion sur les routes ainsi que des dates butoirs à partir desquelles le transport électrique deviendra, au sens strict, la norme. Nos entreprises le savent et déploient leur savoir-faire et leur créativité pour s’imposer dans ce créneau porteur d’avenir tout en stimulant l’économie des régions où elles s’implantent », a-t-elle conclu.

Alors que le gouvernement du Québec a récemment terminé ses consultations publiques en vue de l’élaboration du prochain Plan d’électrification et de changements climatiques, Propulsion Québec souhaite discuter des opportunités d’affaires qui découlent du foisonnement en transports électriques et intelligents et de sensibiliser les acteurs économiques de la région à la vaste transformation en cours dans le secteur des transports, ici et ailleurs dans le monde. 

La grappe des transports électriques et intelligents du Québec mobilise tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de positionner le Québec parmi les leaders du développement et de l’implantation des modes de transport terrestre favorisant les transports électriques et intelligents.

Créé en 2017, Propulsion Québec compte aujourd’hui plus de 140 membres de différents secteurs et déploie ses ressources selon sept chantiers distincts visant à développer et soutenir des projets innovants. La grappe bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) du Fonds de solidarité de la FTQ et de la Ville de Québec.