L'Observatoire du Mont-Mégantic reçoit le financement désiré.

Soulagement pour la survie de l'Observatoire du Lac-Mégantic

L’incertitude, les questionnements, préoccupations, voire l’angoisse reliées à la survie et au manque de financement sont terminés pour l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM).

En conférence de presse mercredi avant-midi, le gouvernement fédéral, par la voix de la ministre du Développement international et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, a annoncé une subvention non remboursable de 2,5 millions $ sur cinq ans pour son financement.

Le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, a fait de même pour le gouvernement du Québec, au nom de la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, annonçant une aide économique non remboursable de 1,5 million $ sur les cinq prochaines années.

Au total, quatre millions sur cinq ans qui assurent la viabilité de l’Observatoire et font la preuve d’un soutien des gouvernements proportionnel à l’importance élevée de cette infrastructure de recherches et de formations scientifiques pour l’Estrie, le Québec et le Canada.

« Quel plaisir, s’est exclamé le directeur de l’OMM René Doyon, également professeur au département de physique à l’Université de Montréal. C’est le moment le plus marquant de cette année anniversaire des quarante ans de l’Observatoire ».

Plusieurs personnalités ont pris la parole où assistaient plusieurs maires et intervenants de la région de Lac-Mégantic, de la MRC du Haut-Saint-François et de la MRC du Granit. Chacun a vanté le rayonnement de l’OMM de par le monde, à partir du centre de la première Réserve internationale de ciel étoilé.