Sonia Maheu

Sonia Maheu est décédée sans avoir pu obtenir sa greffe

Sonia Maheu s’est battue jusqu’à la toute fin. Après plus de 15 ans sur une liste d’attente pour une transplantation de cœur et de poumons, Mme Maheu est décédée samedi soir de façon subite. À ce jour, Mme Maheu est la personne qui a été le plus longtemps sur une liste en attente d’une greffe.

À la place de s’apitoyer sur son sort, Sonia Maheu a entrepris une noble quête : celle de faire connaître l’importance du don d’organes. Depuis 2009, la femme d’un courage exemplaire était impliquée dans l’organisme Pose un geste. Elle a aussi été bénévole pour l’organisme G.R.E.F.F.

Mme Maheu était un modèle d’engagement et de courage. Dans les heures qui ont suivi son départ, plusieurs amis et connaissances ont publié de touchants messages sur sa page Facebook.

En décembre 2012, la Sherbrookoise a reçu le prix le Prix Ambassadeur de Transplant Québec pour son dévouement et sa détermination à promouvoir le don d’organes au sein de la population de l’Estrie et du Québec.

Malheureusement, Mme Maheu n’a jamais pu obtenir sa greffe. Sur la liste d’attente depuis le 4 juillet 2002, celle qui est née avec une malformation cardiaque n’a jamais trouvé de donneur qui remplissait tous les critères. En 2012, elle expliquait que « les gens qui attendent un cœur et qui ont besoin du cœur mécanique sont encore plus prioritaires que ceux qui ont besoin d’une greffe cœur-poumons. Donc si un donneur cœur-poumons est compatible avec quelqu’un qui a un cœur mécanique, ils vont séparer les organes, lui donner le cœur, et donner les poumons à quelqu’un qui attend des poumons ».