Le jeune caniche royal Shadow, vedette du projet « Bonheur pas si bête! », ne passe jamais inaperçu… Il a été qualifié d’accompagnateur social pour ce projet, lancé à Lac-Mégantic mardi. Il est ici entouré, de Richard Vigneault, copropriétaire de la résidence pour personnes âgées Manoir des Doux Souvenirs, de Lac-Drolet, Ginette Grenier, assise à l’avant, propriétaire-maîtresse du chien et animatrice du projet, Viola Lefebvre et Vicky Ménard, respectivement présidente et directrice générale du Centre d’action bénévole (CAB) du Granit.

Shadow apporte du bonheur aux personnes âgées

Un charmant caniche royal, âgé de bientôt neuf mois, Shadow, tient la vedette du projet « Bonheur pas si bête! » qui vient d’être lancé par le Centre d’action bénévole (CAB) du Granit, à Lac-Mégantic.

Apporter du bonheur aux personnes âgées, briser leur isolement en les divertissant par cette activité de zoo animation, voilà qui constitue le principal objectif de ce projet, jusqu’à dernièrement le rêve de Ginette Grenier, animatrice et maîtresse du chien Shadow.

« Il apportera des sourires, du réconfort, du bien-être et par le fait même d’immenses bienfaits… comme animal de compagnie. Les aînés auront l’occasion d’être en contact avec ce chien pour lui offrir et recevoir de l’attention, de la tendresse et participer à ses soins. Ce sera également une belle occasion d’échanger, de divertir, de stimuler et d’être à l’écoute des besoins des aînés. C’est un chien calme, docile, chaleureux qui s’adapte facilement… Tout le monde va vers lui », a confié Mme Grenier en conférence de presse.

« Nous sommes persuadés que des résultats observables ne se feront pas attendre, parce que c’est prouvé que le contact avec les animaux fait du bien », mentionne pour sa part Vicky Ménard, directrice générale du CAB du Granit, heureuse d’offrir ce nouveau service.

« Il suffit de voir les sourires des personnes âgées, heureuses de le voir arriver, pour être convaincus des moments magiques qu’il suscite dans les résidences pour aînés et dans les HLM où nous sommes attendus. Nous visons rejoindre 300 personnes avec nos visites sur une base mensuelle. Le service sera même étendu aux personnes de 65 ans et plus qui demeurent encore à domicile », ajoute Ginette Grenier.

« La différence entre la zoothérapie et la zoo animation, c’est que la zoothérapie nécessite une personne qui a reçu une formation pour intervenir avec l’animal. De mon côté, je suis toujours accompagnée d’un ou d’une bénévole. Shadow, c’était une nécessité dans ma vie. Je rêvais d’offrir des moments privilégiés aux personnes aînées. Shadow a reçu une formation d’obéissance de base. C’est un chien très calme et très doux. Même les personnes qui ont peur des chiens finissent par tomber sous son charme! »

Le projet a bénéficié d’une aide financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Québec ami des aînés, au montant de 68 500 $, étalée sur deux ans, un financement complété par le CAB du Granit, pour 2000 $.

Richard Vigneault, le copropriétaire du Manoir des doux souvenirs, de Lac-Drolet, a tenu à témoigner du passage régulier de Shadow dans sa résidence pour aînés. « Quand on le reçoit en visite chez nous, Shadow obtient toujours un accueil fantastique. Les résidents l’adorent, cela se voit dans leurs yeux. Ce service, c’est une excellente idée, félicitations pour l’initiative », a-t-il commenté.

C’est la présidente du CAB du Granit, Viola Lefebvre, à qui est revenu le mot de la fin : « Notre organisme regorge d’activités variées. Cette « zoo animation » se trouve dans le registre de la bientraitance de nos aînés. Je veux souligner le dynamisme de notre personnel et les remercier pour leur engagement! »