Le Slackfest Asbestos 2.0 se déroulera du 25 au 27 juillet. L’annonce de la seconde édition a été faite lundi, en présence de Danick Pellerin, copropriétaire de la microbrasserie Moulin 7 et organisateur bénévole pour l’événement, Dany Bouchard, coordonnateur du Slackfest Asbestos 2.0, et Georges-André Gagné, directeur général à la Ville d’Asbestos.

Second rendez-vous de haute voltige à Asbestos

Le Slackfest Asbestos est de retour avec une version 2.0 : cette fois-ci, les organisateurs accueilleront la première compétition canadienne de highline en style libre. L’événement, qui se déroulera du 25 au 27 juillet, tentera d’établir le nouveau record du monde de highline, soit une traversée de 2 km à plus de 200 mètres au-dessus de la mine Jeffrey. Un projet d’installations consacrées à l’entraînement est aussi dans les cartons.

Les Funambules modernes ont annoncé le retour de l’événement aux côtés de leurs partenaires, la Microbrasserie Moulin 7 et la Ville d’Asbestos. On y attend des athlètes d’un peu partout dans le monde.

La slackline est une pratique d’équilibre sur une sangle élastique de 2,5 ou 5 cm; la highline, elle, est installée en hauteur. Le style libre propose quant à lui des figures acrobatiques.

La sangle aura 2 km, soit 100 mètres de plus que l’année dernière.

En plus des athlètes à l’œuvre, l’événement proposera de l’initiation à l’équilibrisme sur sangle, de la musique en plein air, des camions de cuisine de rue et beaucoup d’autres activités.

Avec cet événement, le maire d’Asbestos Hugues Grimard voit une belle occasion de faire découvrir le puits minier autrement. Rappelons que Mine Jeffrey a fermé en 2012.

« L’annonce d’aujourd’hui est vraiment unique. On se sert de la spécificité de notre territoire (...) pour des projets qui ne peuvent pas être faits ailleurs (...) On veut que ça devienne un événement récurrent. »

Trouble-fêtes

Lors de la première édition, les vents étaient venus jouer les trouble-fêtes à un moment. Pour éviter que la situation ne se reproduise, les organisateurs ont préféré devancer l’événement, estimant qu’il pourrait y avoir moins de grands vents.

La première édition avait eu lieu en septembre. L’équipe travaille aussi sur un système débrayable utile dans de telles situations.

« On pourrait substituer la highline contre une corde, la descendre au fond du puits minier, laisser passer la tempête, et ensuite faire une autre substitution, soit changer la corde pour la highline... En une demi-journée, on pourrait faire l’opération », explique Dany Bouchard, coordonnateur du Slackfest Asbestos 2.0.

Selon M. Bouchard, six athlètes avaient réussi à marcher d’un bout à l’autre sans pause ni chute (mais pas devant public), l’année dernière, ce que les organisateurs qualifient de record du monde. Des démarches pourraient être entreprises auprès de l’Association internationale de slackline en vue d’une homologation officielle cette année.

Un legs permanent?

Des discussions sont en cours pour se doter d’installations qui permettraient aux athlètes de venir s’entraîner le reste de l’année. Le puits minier pourrait ainsi servir à la pratique.

« Le site ici a un potentiel incroyable, c’est magnifique et il y a très peu d’endroits où on a accès à des lieux d’entraînement. Il y a des athlètes de renommée internationale qui habitent ici au Québec et qui n’ont pas de lieu pour s’entraîner, ça manque vraiment. La Ville est très invitante... On travaille fort pour que ça puisse se réaliser », commente Dany Bouchard, qui parle d’une initiative à long terme. « Présentement, on met l’accent sur le Slackfest. C’est un tremplin pour nous pour utiliser ce lieu-là et venir s’entraîner. On travaille à faire des installations pour le Slackfest qui vont pouvoir être utilisées par la suite pour des entraînements. »

M. Grimard souligne que ce projet de centre d’entraînement est sur la table de travail. « Il s’agit que le projet puisse se ficeler, mais la Ville va être là... On a beaucoup d’espérance pour les retombées que ça peut entraîner. »

Pour avoir plus de détails sur toute la programmation : https://lesfunambulesmodernes.com