André Bachand

Richmond a écrit une page d'histoire, dit Bachand

« Aujourd’hui le Québec a écrit une page d’histoire et les gens de Richmond en ont écrit un paragraphe », a lancé le caquiste André Bachand à la suite de son élection dans le comté de Richmond. C’est avec beaucoup de fierté qu’il reprend le flambeau d’une circonscription qui portait les couleurs libérales depuis 37 ans.

C’est entouré de sa famille et de ses supporteurs que André Bachand a célébré sa victoire lundi soir au Complexe sportif ABS de Sports CBA à Asbestos.

« Les gens ont choisi de faire un geste historique. Je suis extrêmement fier des hommes et des femmes de Richmond, des femmes et des hommes du Québec. Ils ont choisi autre chose et ça démontre une maturité politique », a lancé celui qui a notamment été maire d’Asbestos entre 1986 et 1997.

Ému, il a aussi souligné ne pas pouvoir espérer mieux pour son retour en politique. « Ç’a pas toujours été facile, mais un engagement politique c’est ça. Tu t’engages, tu crois en ce que tu fais. Je retourne à mes racines de député et être député pour les quatre prochaines années dans Richmond, c’est le plus grand privilège que je peux avoir. »

Rappelons que André Bachand a représenté la circonscription de Richmond—Arthabaska sous la bannière du Parti progressiste-conservateur du Canada de 1997 à 2003.

« Les gens de Richmond peuvent s’assurer qu’on va travailler ensemble pour la suite des choses, a-t-il promis avant de poursuivre son discours en anglais. We’re gonna work together as a team to make a difference. »

André Bachand a ainsi reconnu l’importance de la communauté anglophone dans sa circonscription.

Le meilleur premier ministre

« On est parti avec pas grand-chose, on a eu des hauts et des bas, mais les gens du comté de Richmond ont fait une différence. Les Québécois ont choisi le meilleur premier ministre », a souligné le caquiste au sujet de son chef de parti, François Legault.

Il n’a d’ailleurs pas caché son enthousiasme de voir la Coalition Avenir Québec obtenir un gouvernement majoritaire. Il assure du même coup que par cette décision, l’implication citoyenne sera encouragée pour les quatre prochaines années.

« Ça prouve une chose, c’est que les hommes et les femmes du comté de Richmond et du Québec sont capable de dire que le changement est important. »

Bureau de comté

Et André Bachand ne prévoit pas chômer, promettant de se mettre au boulot dès mardi matin après avoir célébré sa victoire dans le comté. La prochaine étape? Ouvrir un bureau de comté.

« En attendant l’assermentation et d’avoir les outils nécessaires pour ouvrir le bureau, je vais refaire le parcours de ma campagne électoral afin de retourner voir les gens qui nous ont soutenu », assure André Bachand.