Vicki-May Hamm

Repos forcé pour la mairesse de Magog

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, est présentement en repos forcé après une opération, subie la semaine dernière, qui avait pour objectif de lui retirer une «masse» dans le bas du ventre. Elle s’attend à effectuer un retour progressif au travail à compter de lundi.

«Je me suis présentée à la clinique avec une douleur au ventre. Au début, le personnel croyait que je faisais une appendicite. Mais, finalement, ils ont découvert une masse de 10 centimètres sur mon ovaire. J’ai eu un moment d’inquiétude en apprenant ça», reconnaît Mme Hamm.

Si l’inquiétude est montée en elle, la mairesse de Magog a finalement été rassurée lorsqu’elle a appris qu’aucun signe de cancer n’avait été décelé lors de l’opération.

«J’ai été impressionnée par la qualité et le professionnalisme des soins que j’ai reçus, tant à Magog qu’a CHUS, à Sherbrooke. Je serai vite rétablie», assure celle qui, habituellement, tient difficilement en place.

Vicki-May Hamm n’était pas présente à la dernière assemblée publique du conseil municipal de Magog ni aux plus récentes conférences de presse organisées par la Ville. D’ailleurs, elle ne participera pas à l’activité prévue vendredi pour souligner la réouverture de la rue Principale après huit mois de travaux.