Le site du déraillement, à Bolton-Ouest

Réouverture de la voie ferrée à Bolton-Ouest

La voie ferrée où un déraillement impliquant six wagons s’est produit, samedi à Bolton-Ouest, est désormais rouverte.

La municipalité en a fait l’annonce via internet, mercredi, tout en remerciant son superviseur de voirie, le service des Travaux publics de Lac-Brome et le déneigeur R.P. Hume « pour leur aide et leur excellent travail malgré les conditions météorologiques particulièrement difficiles ».

Les wagons contenant du bois et du papier s’étaient renversés à proximité du chemin Brill, vers 16 h 30, et pour une raison encore inconnue. Plusieurs observateurs montrent cependant du doigt l’état du chemin de fer.

Les Chemins de fer du centre du Maine et du Québec (CMQ), l’entreprise qui est propriétaire des rails acquis mercredi par le Canadien Pacifique (CP), ont assuré avoir récemment fait les réparations requises par Transports Canada et avoir abaissé la vitesse à 10 km/h sur certains tronçons.

Selon François Bonnardel, député de Granby et ministre des Transports du Québec, « il faut s’assurer que ce n’est pas le strict minimum qu’on fait sur ce réseau pour sécuriser les gens ».

Les Chemins de fer du centre du Maine et du Québec avaient racheté en 2014 le réseau qui appartenait alors à la défunte Montreal Maine & Atlantic (MMA), entreprise qui a fermé ses portes à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic.

Mercredi, le Canadien Pacifique a toutefois annoncé par communiqué avoir fait l’acquisition des actifs des Chemins de fer du centre du Maine et du Québec.

Le réseau administré par CMQ est constitué de 774 kilomètres de voies ferroviaires, majoritairement au Québec et dans l’État américain du Maine. La transaction devrait être conclue à la fin de 2019.

— Avec la collaboration de La Presse canadienne