Renaud Légaré prépare son 2e feu d'artifice

MAGOG - Les Magogois pourront à nouveau s'offrir un feu d'artifice majeur l'an prochain. L'homme d'affaires Renaud Légaré, propriétaire de la Cantine du lac, a l'intention d'organiser un second spectacle pyrotechnique en 2020. Il souhaite que l'événement devienne le « plus grand rassemblement de toute l'histoire de la ville de Magog ».

« C'est sûr que je vais refaire un autre grand feu d'artifice l'an prochain. Je veux que ce show soit aussi grandiose que celui de cette année. C'est la firme FAE Pyrotechnie qui sera encore chargée de faire de cette activité un moment inoubliable », révèle M. Légaré.

À LIRE AUSSI: Feu d’artifice à la pointe Merry : au-delà des espérances

Le premier spectacle pyrotechnique présenté par le propriétaire de la Cantine du lac a eu lieu le 2 août dernier. L'événement aurait attiré plus de 12 000 personnes dans le secteur de la pointe Merry, à Magog. Une campagne de sociofinancement a permis d'amasser les fonds qui ont rendu l'activité possible.

Pour s'engager à organiser un second feu d'artifice, Renaud Légaré désirait recueillir au moins 10 000 $ grâce à des dons de particuliers avant la fin du mois d'août. Il n'a pas atteint cet objectif, mais a néanmoins décidé de se lancer dans l'aventure une deuxième fois.

« J'avais à peu près le tiers du montant espéré à la fin août. Mais il faut dire que je venais à peine de terminer la campagne de financement pour mon feu de cet été. Les gens n'ont pas compris », affirme le restaurateur.

Objectif : 30 000 $

M. Légaré aimerait recueillir 30 000 $ dans la population en vue de la seconde édition des Grands feux des Magogois, tel qu'il a baptisé l'événement. Il planifie également solliciter le milieu des affaires, lequel a d'ailleurs répondu présent lorsqu'il a entendu son appel cette année.

« C'est sûr que les gens d'affaires vont participer financièrement pour la deuxième édition. Il y a des restaurateurs, entre autres, qui m'ont dit qu'ils ont eu une très bonne soirée dans leur restaurant le 2 août. C'est un événement qui a eu des retombées. Les restos du centre-ville étaient pleins et pourtant le secteur ressemblait à Beyrouth avec les travaux. »

À ce sujet, Renaud Légaré conservera la même formule que cette année en ce qui a trait aux services offerts à la pointe Merry. Autrement dit, aucun commerce mobile ne sera présent sur le site avant ou pendant le spectacle pyrotechnique, l'idée étant d'encourager les spectateurs à aller dans les commerces autour de la pointe Merry pour faire leurs achats.

Par ailleurs, il promet que le système de sonorisation qui sera installé pour la seconde édition permettra à un plus grand nombre de personnes d'entendre la musique qui accompagnera les feux. « Le son se rendra plus loin l'été prochain. Ce sera nécessaire puisque je veux qu'on atteigne les 20 000 personnes », note-t-il.

Enfin, M. Légaré assure que toutes les toilettes publiques de la pointe Merry seront ouvertes lors de la prochaine édition. « Un employé a fait une erreur, le 2 août, et une des toilettes était fermée à clé ce soir-là. Mais j'ai la collaboration de la Ville de Magog et ça n'arrivera pas une deuxième fois », dit-il.

Les dons se font via le site web https://cantinedulac.generosa.ca/

Renaud Légaré