Gaétan Barrette

Québec confirme le retour des services de radiologie à Plessisville

L'inquiétude des dernières semaines a fait place au soulagement dans la MRC de L'Érable, alors que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a confirmé son intention de tenir la promesse qu'il avait prise lors de la dernière campagne électorale partielle de restituer les services de radiologie de la région.
« Le maintien de ce service est important pour les gens de la région et ce financement démontre que nous sommes à l'écoute de leurs besoins. Je suis aussi très heureux de constater les efforts qui ont été faits pour recourir à la radiologie de manière plus judicieuse, ce qui permet d'assurer l'accessibilité de ce service pour les personnes qui en ont le plus grand besoin. Cela s'inscrit dans notre volonté d'offrir les services les mieux appropriés à chaque usager, et ce, dans les délais prescrits », affirme M. Barrette.
Le gouvernement du Québec procédera ainsi à l'acquisition d'un nouvel appareil de radiologie pour le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, lequel sera installé à Plessisville.
Les services de radiologie avaient cessé en février 2016, dans le cadre de la transformation de l'offre de service médicale et diagnostique sur le territoire de l'Érable et en raison de la fin de vie utile de l'appareil de radiologie qui s'y trouvait. Un appel d'offres sera lancé bientôt pour l'obtention du nouvel appareil.
« Rappelons que le maintien de ce service à proximité des usagers vient bonifier l'accessibilité des services du réseau de la santé et des services sociaux dans la région, comme l'a permis la récente transformation de l'offre médicale. Celle-ci a d'ailleurs généré de nombreux gains pour la population, entre autres une plus grande accessibilité des services de consultation médicale et une augmentation du nombre de patients inscrits à un médecin de famille », continue le Dr Barrette.
Le CIUSSS informera la population des modalités d'accès aux services de radiologie dans les semaines précédant leur entrée en fonction.