Jérémie Delage, Steve Jalbert, Tanya Nault-Tremblay, Andréa Glaude et Maxime Robitaille ont uni leurs forces pour ramasser plus de 1300 livres de déchets abandonnés dans la nature. L’intervenante Judith Olson, à l’arrière, ne pourrait être plus fière.

Protéger l’environnement, un sac à la fois

Cinq jeunes adultes inspirants du Carrefour jeunesse-emploi du Haut-Saint-François ont décidé d’être le changement qu’ils voulaient voir dans la société. Préoccupés face aux impacts de la pollution sur la nature, ils organisent des corvées de nettoyage, qui ont déjà permis d’amasser plus de 1300 livres de déchets.

Dans le cadre du Map-O-Saint-François, un service groupal du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) qui se déroule sur quatre mois, les cinq amoureux de l’environnement ont proposé trois projets au conseil municipal d’East Angus, dont deux visant à nettoyer des espaces publics.

« L’objectif est de réaliser un projet collectif pouvant répondre à un besoin de la communauté et d’identifier un objectif individuel soit scolaire, professionnel ou personnel. Les cinq ont décidé de porter leur objectif sur la conservation de l’environnement, utilisant la formule du clean-up challenge, explique Judith Olson, intervenante au CJE. Ils prennent des photos avant-après des endroits qu’ils ont nettoyés, le résultat est vraiment impressionnant. »

Lors de leur plus récente activité dans le cadre du défi Ramasse ta ville, Maxime Robitaille, Steve Jalbert, Andréa Glaude, Tanya Nault-Tremblay et Jérémie Delage ont reçu l’aide de 30 élèves de la Cité-école Louis-Saint-Laurent ainsi que de citoyens pour ramasser des déchets dans le secteur du chemin de fer et de la rue Westgate.

« C’est incroyable le nombre de déchets qu’on peut trouver en bordure de nos routes et des écoles, constate Maxime Robitaille. On a rempli 13 sacs de poubelles en deux heures seulement lors de notre dernière activité de nettoyage! Il faudrait que les gens développent l’habitude de jeter leurs déchets là où il le faut, c’est un petit geste qui fait une grande différence. »

Santé des écosystèmes

À force de voir des images déchirantes d’animaux marins aux prises avec des déchets, Steve Jalbert a décidé qu’il devait agir. « C’est mon amour pour l’environnement qui m’a poussé à participer au projet. J’ai vu comment les animaux peuvent être dérangés par tout ce que l’on jette dans les cours d’eau. On fait notre bout pour les aider un sac de poubelles à la fois. »

En plus d’organiser des activités de nettoyage, les cinq jeunes adultes en mission font aussi de la sensibilisation auprès de différentes personnes de la communauté. Ils ont incité la municipalité d’East Angus à ajouter des poubelles et des bacs de récupération à des endroits stratégiques, sensibilisé les restaurateurs et les commerçants du centre commercial à faire du compostage et parlé à des élèves de la polyvalente de l’importance de bien disposer de leurs déchets.

« Les jeunes sont très intéressés à conserver l’environnement, ils réalisent à quel point la situatison est critique et qu’il faut agir concrètement le plus vite possible poursuit Steve. Ils sont nombreux à venir nous aider quand on organise nos activités de nettoyage, ça paraît qu’ils ont l’environnement à cœur. »