Projet Divertigo : un citoyen lance une pétition d'appui

Une seconde pétition a commencé à circuler concernant le projet Divertigo à Magog. Contrairement à celle de la Coalition citoyenne pour un développement harmonieux et respectueux de la plage des Cantons, la nouvelle pétition a pour objectif d'appuyer le promoteur Marco Patry.
Vendredi en milieu d'après-midi, la nouvelle pétition lancée par le Magogois Steeve Cloutier comptait déjà plus de 400 noms, ce qui tend à démontrer que l'avenir de la plage des Cantons intéresse de nombreuses personnes à Magog.
« Quand il y a des dossiers qui retiennent l'attention à Magog, c'est toujours la même chose : un petit groupe chiale et on entend seulement eux. Je me suis dit que c'était assez. C'est pour ça que j'ai créé cette pétition », explique Steeve Cloutier, qui oeuvre dans le domaine des communications et du marketing.
M. Cloutier affirme également qu'il a voulu, par son geste, démontrer au promoteur du projet de jeux aériens, Marco Patry, que plusieurs personnes sont favorables à sa proposition.
« Je trouve ça particulier et inquiétant ce qui se passe à Magog. S'il y a constamment des opposants aux projets présentés, plus personne ne voudra investir chez nous. La Ville de Magog a fait de gros efforts, depuis l'arrivée de Vicki-May Hamm à la mairie, pour attirer des familles avec de jeunes enfants. Ce n'est pas vrai qu'on va garder ces familles sans favoriser la création de nouvelles infrastructures », déclare l'instigateur de la pétition.
Pour influencer?
Par ailleurs, Steeve Cloutier assure que son intention n'est nullement de faire pression sur le conseil municipal de Magog. « Les élus de la ville sont suffisamment indépendants pour prendre leurs décisions tout seuls », affirme-t-il.
Vcki-May Hamm affiche d'ailleurs une certaine neutralité lorsqu'on lui pose des questions au sujet de la pétition de M. Cloutier. Elle concède néanmoins porter un intérêt à l'exercice. « Ça me donne le pouls, ça devient un genre de sondage », confie-t-elle.
Notons que M. Cloutier a l'intention d'être candidat aux prochaines élections municipales à Magog. Il souhaiterait être le choix de la population dans le nouveau district numéro huit. « Il ne faut pas faire de lien entre ma future candidature et le dossier actuel », précise-t-il.