Magog carburera au 23e Trimemphré Polar les 14 et 15 juillet prochains. Triathlète professionnelle canadienne, la Québécoise Magali Tisseyre, à l’avant-plan, agira à titre d’ambassadrice. Elle est accompagnée de Steven Boulet, représentant de Polar, Isabelle Creusot, directrice des communications et marketing, René Pomerleau, directeur de course, et Frédéric Côté, président de Triathlon Memphrémagog.

Pour la qualité et la beauté du Trimemphré

Le Trimemphré Polar de Magog constitue un événement phare pour la région Magog-Orford. C’est donc avec un plaisir renouvelé que les organisateurs du Trimemphré ont annoncé en conférence de presse la présentation d’une 23e édition les 14 et 15 juillet prochains.

Si les catégories et courses au programme demeurent sensiblement les mêmes, le Trimemphré a ajouté une image de marque en s’assurant la présence d’une triathlète de calibre international comme ambassadrice en la personne de Magali Tisseyre.

La triathlète canadienne, spécialiste et multiple gagnante sur la distance Ironman 70.3, passera la fin de semaine à Magog lors du Trimemphré.

« Magali ne sera pas à la ligne de départ, car elle aura une compétition internationale d’envergure la semaine suivante, mais elle prend son rôle d’ambassadrice très au sérieux, fait valoir René Pomerleau, directeur de course du Trimemphré. Elle prononcera une conférence le vendredi. Je pense que les triathlètes de tous les niveaux l’apprécieront. Elle se fera un devoir aussi d’encourager les triathlètes. »

Popularité

Le triathlon gagne en popularité au Québec et les triathlètes ont de plus en plus le choix des compétitions. Or, le Trimemphré continue d’avoir la faveur populaire avec ses 2500 athlètes qui accourent vers Magog pour ce rendez-vous annuel.

« C’est vraiment extraordinaire de voir la réponse des triathlètes chaque année. Ça ne dérougit pas. Il y a toutes sortes de raisons pourquoi les triathlètes affluent vers Magog. Ça va de la qualité de l’organisation à la beauté naturelle des lieux qui font que tous les parcours, sur terre et dans l’eau, sont uniques. On ne lésine pas sur l’accueil non plus. Et puis, il y a des catégories pour à peu près toute la clientèle des triathlètes, qu’ils soient débutants, intermédiaires ou élites. Chacun y trouve sa raison et je sais aussi qu’il y a plusieurs triathlètes qui commencent leurs vacances annuelles ici avec leur famille en participant au Trimemphré », a délaré Pomerleau.

Organisé par le Club de triathlon Memphrémagog, le Trimemphré Polar est présentement à la recherche de bénévoles. « On accepte tout le monde, même sans expérience. Il y a des tâches sur le parcours qui ne nécessitent aucune connaissance des règlements d’un triathlon. Les gens sont invités à s’inscrire en ligne sur le site www.trimemphre.com », souligne René Pomerleau.

Celui-ci avait un dernier message. « Nous invitons aussi les marchands à communiquer avec nous. Ils peuvent devenir marchand supporteur et obtenir une visibilité durant l’événement en échange de services aux athlètes. »

Quant à l’éternel problème de circulation durant la présentation du triathlon, on assure la population que les rues fermées redeviendront accessibles rapidement en après-midi.