Quatre nouvelles entreprises ont reçu jeudi l’accréditation « On s’engage en développement durable », des entreprises représentées ici par Andrée Roy et Josée Daigle de la Savonnerie des Diligences, Sébastien Chaîné des Industries 3R, Danielle Gagnon et Sonia Alberts de Jardin pro, et Francis Lussier, président du groupe ADDERE.

Plus d’entreprises «s’engagent pour le développement durable»

L’entreprise collective experte en développement durable ADDERE a remis jeudi l’accréditation « On s’engage en développement durable » à quatre nouvelles entreprises, en plus de souligner le renouvellement de l’accréditation à 11 autres organisations de la grande région de l’Estrie.

Qu’est-ce que signifie donc cette accréditation? « On remet des certifications à des entreprises qui souhaitent structurer une démarche en développement durable », indique Jean-Pierre Gouin, directeur général d’ADDERE.

L’accréditation est donc remise aux entreprises au terme d’un processus rigoureux qui les a amenées à produire un plan d’action et à s’engager dans des actions concrètes. Les entreprises qui renouvellent leur accréditation doivent, quant à elles, démontrer d’une part la réalisation d’actions figurant à leur plan initial et ensuite présenter un plan d’action actualisé.

Les quatre nouvelles entreprises à recevoir la certification sont Aliments Saint-Germain, la Savonnerie des Diligences, Industries 3R et Jardins Pro.

Que feront donc ces entreprises dans la prochaine année pour réduire leur empreinte environnementale? Voici des exemples. « Parmi les engagements pris par ces quatre entreprises, on note entre autres la réduction des impacts environnementaux des emballages, la mise en place d’un système performant de gestion des matières résiduelles et la réduction de la consommation d’eau par la mise en place d’un système en circuit fermé », indique M. Gouin.

Les entreprises qui ont choisi de renouveler leur accréditation sont les Industries PEB, Tardif Diesel, la SADC du Haut-Saint-François, Alegria, Bio-Bon, Camping Aventure Mégantic, Cocher Capella, Créations Jade, Coop Alentour, Jean Coutu Asbestos et Trèd’si.

« Ces entreprises ont déjà mis en place des actions en développement durable concluantes. Par exemple, le remplacement de machinerie à essence par de la machinerie électrique pour réduire la consommation de carburant et les émissions de GES et la mise en place d’un système à biomasse pour le chauffage à partir de rejets de bois », indique M. Gouin.

Ces projets déjà réalisés permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 65 tonnes par année.