Plus de 3000 foyers auront accès à Internet haute vitesse dans le Val-Saint-François

SHERBROOKE — La période de confinement liée à la crise sanitaire de la COVID-19 aura permis de rappeler à beaucoup de gens l’importance d’avoir un service Internet efficace, notamment en situation de formation ou de télétravail. Ainsi, près de 3 330 foyers se verront « branchés » à Internet très haute vitesse par fibre optique à la suite d’une entente entre COOPTEL et dix municipalités de la MRC du Val-Saint-François.

« Avec les mesures de distanciation sociale et le confinement d’une bonne partie de la population, nos citoyens qui n’ont pas accès à Internet sont encore plus isolés et coupés de leurs proches et du reste du monde. [...] Il était donc primordial de tout mettre en œuvre avec COOPTEL pour amorcer dès maintenant le déploiement de ce projet d’envergure », affirme Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François et maire de la municipalité de Stoke.

Ulverton, Kingsbury et Saint-Anne-de-la-Rochelle seront probablement les trois premières municipalités à être branchées à Internet par fibre optique à la maison, indique-t-on. Les municipalités de Cleveland, Val-Joli, Saint-Claude, Saint-François-Xavier-de-Brompton, Stoke, Racine et Saint-Denis-de-Brompton feront également partie du lot.

En plus de répondre à un besoin qui se voit de plus en plus essentiel, M. Cayer ajoute que l’accessibilité à un service Internet très haute vitesse permettra « d’augmenter l’attractivité de [la] MRC auprès d’éventuels citoyens ».

La municipalité de Melbourne déçue

Joint au téléphone, le maire de Melbourne James Johnston raconte avoir eu vent de la nouvelle tout récemment par courriel. Plusieurs citoyens de sa municipalité attendent toujours d’être « mieux branchés » depuis l’entente signée entre Melbourne et COOPTEL l’année dernière.

« C’est un peu choquant, puisque nous avons signé avec COOPTEL avant cette entente avec la MRC du Val-St-François, confie-t-il. Je n’ai pas eu de réponses cette semaine auprès de la MRC », s’étonne M. Johnston.

Il ajoute que des citoyens se plaignent depuis plusieurs années, surtout ceux qui se retrouvent en situation de télétravail.

« On comprend que notre territoire est grand et qu’il y a beaucoup de chemins privés. Ça s’en vient, mais pour l’instant il n’y a aucun foyer de connecté par fibre optique dans Melbourne. [...] Il faut être patient », résume-t-il.

De son côté, M. Cayer explique avoir été avisé des retards de COOPTEL dans son échéancier, causés principalement par la pandémie actuelle.

« Si l’on compare avec d’autres municipalités qui sont desservies par d’autres compagnies et qui sont dans l’attente depuis 2017, même malgré les retards annoncés par COOPTEL, on est beaucoup plus près d’avoir un service avec eux », précise-t-il.

Concernant l’entente entre COOPTEL et la MRC du Val-Saint-François, le fournisseur indique que les citoyens concernés seront contactés au moment opportun afin de leur offrir la possibilité de s’abonner ou de se préabonner à un forfait répondant à leur consommation d’Internet, de télévision ou de téléphonie.