La population de Magog et d'ailleurs peut à nouveau circuler sur le tronçon de piste multifonctionnelle compris entre le ruisseau Boily et la rue Belvédère à Magog. Les entraves qui avaient été installées aux extrémités du tronçon ont été retirées.

Piste multifonctionnelle à Magog : le trafic pourra reprendre sur la longueur

La piste multifonctionnelle qui relie la descente de bateau de la Ville de Magog à la rue Belvédère est à nouveau accessible sur toute sa longueur en raison d'une entente conclue par la municipalité avec l'homme d'affaires Jacques Lamontagne.
L'entente est d'une durée de deux ans seulement. La Ville de Magog se montre toutefois déterminée à ce qu'une entente permanente soit paraphée au terme des deux années à venir. « Beaucoup de gens seront bien contents qu'on ait réglé ce dossier pour au moins deux ans », a lancé la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, lors de l'assemblée publique du conseil municipal de Magog tenue lundi dernier.
Une révision de la méthode de classement des terrains offrant un potentiel de développement résidentiel à Magog aurait encouragé Jacques Lamontagne à conclure une entente de deux ans avec la municipalité. La Ville de Magog doit encore compléter le processus enclenché pour procéder aux modifications souhaitées, mais il ne s'agirait plus que d'une formalité.
D'après les informations obtenues par La Tribune, un terrain d'environ six hectares appartenant à l'homme d'affaires et se trouvant en bordure de la rue Belvédère ferait bientôt partie des zones « à développer en priorité ».
« Pour la prochaine année, les gens pourront passer sur la piste, a assuré M. Lamontagne. Et, en principe, la piste devrait rester accessible jusqu'à la fin des deux ans. Le processus lancé par la Ville pour le classement des terrains avance bien et je m'attends à ce qu'il se rende au bout. J'ai confiance, la municipalité semble de bonne foi. »
Rappelons que l'homme d'affaires avait bloqué l'accès à une partie de la Route verte l'automne dernier. Une servitude de longue durée accordée par M. Lamontagne à la municipalité était arrivée à échéance.