Jesse McNeil

Partie remise pour Benoit, Mathieu-Chauvette et McNeil

Ce n’est que partie remise pour David Benoit, candidat bloquiste dans Compton-Stanstead, qui termine deuxième derrière la libérale Marie-Claude Bibeau.

Le jeune homme de 27 ans se réjouit des résultats du Bloc québécois (BQ) dans la province. Au moment de mettre sous presse, il arrivait deuxième derrière la ministre sortante. « Je suis content. Les gens élus vont faire des gains incroyables pour la population. Je pense que le Québec va pouvoir tirer son épingle du jeu », a-t-il commenté en entrevue avant que les résultats de sa circonscription ne soient officiels. « Elle (Marie-Claude Bibeau) n’aura pas un chèque en blanc avec le gouvernement minoritaire que l’on a. »

Âgé de 27 ans, David Benoit est employé de Vidéotron. Celui qui est vice-président du Forum jeunesse du Bloc québécois est né à Montréal et est installé à Sherbrooke depuis environ deux ans.

« Depuis que j’ai 13 ans, j’ai la piqûre de la politique. Chaque fois que j’en avais la possibilité, je me suis impliqué comme représentant de classe, d’associations étudiantes. Pour moi, c’est la suite logique », avait-il lancé d’entrée de jeu.

Naomie Mathieu-Chauvette du NPD, qui a vécu sa première élection comme candidate, considère son expérience comme exceptionnelle.

« J’ai dû concilier mes études pendant la campagne. Ç’a été demandant, mais j’ai eu l’aide d’une équipe extraordinaire qui m’a permis d’être à la hauteur. Notre chef Jagmeet a été plus qu’à la hauteur au cours de la campagne. Il a été le seul chef qui a été positif. C’est quelqu’un de très intègre, terre à terre qui est à l’écoute de la population. Je suis fière de l’avoir eu comme chef. Le NPD va continuer à se battre pour les Canadiens », assure Naomie Mathieu-Chauvette.

Celle qui à 22 ans voulait répéter l’exploit que Pierre-Luc Dusseault avait réalisé à 19 ans en 2011 a terminé quatrième dans la circonscription de Compton-Stanstead.

« Cette campagne a été extrêmement enrichissante et l’expérience m’a fait grandir. La journée a été très occupée. J’ai visité une quinzaine de bureaux de vote. Je suis très contente de ma campagne », mentionne la candidate défaite dans Compton-Stanstead.

La jeune femme originaire de Sherbrooke retournera à ses études à l’Université d’Ottawa au baccalauréat spécialisé en études des conflits et droits humains.

McNeil déçu, mais pas amer

Jesse McNeil, lui, se dit déçu, mais pas amer.

« Ça me dérange moins localement que nationalement, exprime-t-il. Mme Bibeau n’a jamais été un problème. Je ne dis pas qu’elle a fait un travail exceptionnel, mais je dis qu’elle n’a rien fait de mal. M. Trudeau, lui, a brisé ses promesses de déficit. [...] Je trouve que c’est arrogant de sa part. »

Le candidat qui se présentait pour la toute première fois ne crache pas sur une carrière politique. « J’ai suffisamment aimé l’expérience pour revenir comme candidat. Est-ce que la vie va m’amener l’opportunité de le faire ? On verra. Je vais garder la porte ouverte. J’ai mis une pause sur ma carrière militaire, mais en principe, je retourne travailler mercredi », résume-t-il. Avec Tommy Brochu