Northern Pass: le partenaire américain d'Hydro a son permis présidentiel

Le projet de ligne de transport d'électricité Northern Pass vient de franchir une nouvelle étape puisque le partenaire américain d'Hydro-Québec - Eversource Energy - a obtenu son permis présidentiel.

Cette nouvelle, annoncée jeudi, fait en sorte l'entreprise américaine compte débuter les travaux au sud de la frontière vers le milieu de l'année 2018.
Le service des forêts aux États-Unis devrait également rendre une décision relativement à la demande d'Eversource pour un permis spécial afin de procéder à de l'enfouissement dans le secteur des White Mountains.
La partie québécoise du projet Northern Pass - pilotée par Hydro-Québec - est évaluée à près de 620 millions $, alors qu'au sud de la frontière, ce montant grimpe à 2,1 milliards $.
Ce projet, dont la mise en service est prévue en 2019, a fait l'objet de critiques des deux côtés de la frontière.
Du côté québécois, Hydro-Québec a jusqu'ici écarté le scénario visant à enfouir cette ligne de transport, qui fait un peu moins de 20 kilomètres.
Le Northern Pass est l'un des scénarios proposés par la société d'État dans le cadre d'un important appel d'offres au Massachusetts pour un contrat d'approvisionnement d'une durée de 20 ans qui pourrait générer des centaines de millions de dollars en revenus.