Le pont de North Hatley devra être reconstruit. Les élus et le MTQ ont entrepris des négociations en vue de ce projet.

North Hatley et le MTQ négocient un nouveau pont

Une âpre négociation se déroule entre la municipalité de North Hatley et le ministère des Transports du Québec (MTQ) en vue de la reconstruction prochaine du pont qui se trouve en plein cœur du village.

Le projet embête les élus du conseil, car plusieurs citoyens devront faire un détour important durant les travaux. On ne s’entend pas non plus pour le moment sur plusieurs points du projet, affirme le maire Michael Page.

« On en entend parler depuis quelques années. Le pont doit être remplacé, car il arrive à la fin de sa vie utile », affirme M. Page.

« On a demandé de reporter les travaux. Il y a plein de choses à prévoir avant. C’est un pont central pour le village. »

Les travaux pourraient durer six mois ou plus, ajoute le maire.

On devra prévoir une route alternative pour la durée des travaux. Le trajet proposé par des routes du secteur fait d’ailleurs partie des négociations. Les élus cherchent un parcours qui ne nécessiterait pas un long détour. Le détour envisagé passe par les routes 108, 143 et le chemin Sherbrooke. On souhaite aussi qu’un passage pour piéton soit prévu.

« Nous voulons que les gens puissent se rendre à l’épicerie et au bureau de poste », dit-il.

Mais aussi, on veut prendre le temps de bien faire les choses. « Nous voulons un pont signature, lance Michael Page. Nous avons un pont bien ordinaire dans le plus beau village du Québec! Nous aimerions qu’il ait du style, avec une architecture particulière, pas un pont qu’on retrouverait dans un rang de campagne. »

« Il y a aussi la question de l’enfouissement des fils d’électricité et de téléphone qui doit être négocié. Nous savons que la municipalité devra probablement débourser dans le projet, mais notre job c’est de s’assurer que la facture sera la moins élevée pour nos contribuables. Nous voulons regarder s’il y a des subventions disponibles. Bref, ce n’est pas pour demain. » Le maire ne connaît pas l’échéancier.

Construit en 1947

La structure actuelle a été construite en 1947, et il y circule maintenant 3000 véhicules par jour, dont 4 % de camions.

Du côté du MTQ, on mentionne que le projet est dans la programmation de chantiers estriens de 2019.

On a prévu une enveloppe allant de 1 à 5 millions $, indique Dominique Gosselin, porte-parole du ministère en Estrie.

« Le pont ne se trouve pas sur une route du MTQ, mais le ministère assure la construction de ces structures même s’il fait partie du réseau routier municipal », note-t-elle.