Nathalie Bélanger
Nathalie Bélanger

Nathalie Bélanger sera candidate à la mairie de Magog

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
La conseillère municipale Nathalie Bélanger annonce qu’elle sera candidate à la mairie de la Ville de Magog à l’automne 2021.

La mairesse Vicki-May Hamm se réjouit de cette nouvelle. « J’ai toujours dit que s’il y avait de la relève au conseil municipal, ça me ferait plaisir de passer le flambeau », explique celle qui ne briguera pas un 4e mandat à la mairie.

« La seule chose qui aurait fait en sorte que je me représente est l’absence de relève. Ce n’est pas le cas. J’étais extrêmement heureuse quand Nathalie m’a appelée pour me dire que sa décision était prise. C’est quelqu’un que j’ai vu évoluer au sein de l’organisation. C’est une excellente relève. Je vais partir l’esprit tranquille », souligne Mme Hamm.

« Maintenant, elle doit gagner ses élections. Mais ce bout-là lui appartient », ajoute la mairesse précisant que Mme Bélanger est la seule personne qui lui a partagé son intention d’être candidate à la mairie de Magog à ce jour.

Vicki-May Hamm ne croit pas que cette annonce soit trop hâtive. « Je trouve qu’au contraire, quand il y a un changement important comme celui-là, à la mairie, c’est le temps d’afficher ses couleurs. Et je fais partie de l’école de pensée qui croit qu’un candidat doit faire au moins un mandat comme conseiller avant de se lancer dans la course à la mairie, car il y a tellement de choses à apprendre », résume Mme Hamm, qui serait heureuse que la Ville de Magog soit encore dirigée par une femme. 

Briguer la mairie après trois mandats de conseillère

« J’ai très hâte de partager avec vous ma vision de cette belle ville et je me sens prête à relever ce nouveau défi », souligne Mme Bélanger qui a décidé, le jour de son 50e anniversaire de naissance, d’officiellement se lancer dans la course à la mairie.

« Soyez rassurés, cette annonce ne signifie pas que je débute aujourd’hui ma campagne électorale. Puisque de plus en plus de citoyens m’en parlent et que les médias me questionnent fréquemment sur mes intentions, je trouvais important d’annoncer mes couleurs. Toutefois, je n’annoncerai ma plateforme électorale et la composition des membres de mon équipe qu’en 2021 », mentionne celle qui complète un troisième mandat au conseil municipal.

En tant que conseillère municipale, Nathalie Bélanger est fière du chemin parcouru depuis 11 ans alors que la situation économique s’est grandement améliorée, que la réorganisation du service incendie offre une bien meilleure sécurité aux citoyens, que le plan directeur des parcs et espaces verts est un outil de référence afin de permettre la planification ou la préservation d’espaces verts et d’infrastructures récréatives et sportives et que la nouvelle politique familles et aînés devient la référence officielle utilisée pour poser des actions qui répondent aux besoins de toutes les générations.

Consciente que le prochain mandat sera très différent de ce qu’elle a connu jusqu’à maintenant, non seulement dû à la pandémie qui change considérablement les façons de travailler et de faire de la politique, mais également dû au fait que les infrastructures nécessitent beaucoup d’investissement et que les prochains budgets seront encore plus difficiles à faire.

Plusieurs grands chantiers ont été réalisés, comme la rue Principale, il faudra donc, selon Mme Bélanger, se concentrer davantage sur la réfection et le maintien des infrastructures. Certes les rues, mais également la nouvelle usine d’épuration du secteur Omerville, secteur prisé par les jeunes familles.

Mme Bélanger a été présidente de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille durant 6 ans. Elle est directrice générale de la Maison de la famille Memphrémagog depuis 15 ans. Si la décision a été difficile à prendre, c’est entre autres parce qu’elle a à cœur la mission de cette organisation qui offre une panoplie de services aux familles.

Toutefois, à titre de conseillère municipale depuis maintenant 3 mandats, elle sait qu’elle peut continuer à défendre les intérêts des familles en tant qu’élue municipale.

Elle et son conjoint sont natifs de Magog et ils sont fiers que leurs 3 enfants aient également choisi Magog comme milieu de vie.

Mme Bélanger est présidente depuis plus de 8 ans de la Commission des finances. Elle a créé la première politique de gestion de la dette et les investissements dans les rues ont plus que doublé. Elle est également présidente de la Régie de Police Memphrémagog regroupant 4 municipalités.

En occupant la fonction de mairesse suppléante pendant plus de 2 ans, elle a été en mesure de prendre connaissance des dossiers à la MRC, tout en développant ses habiletés en tant que présidente d’assemblée.

Mme Bélanger pourra compter sur le soutien de la mairesse sortante qui est prête à l’accompagner dans la transition. « Moi, je n’ai pas eu cette chance. Je suis arrivée dans un bureau vide. Alors il me fera plaisir de prendre le temps avec elle de faire la transition » , précise Vicki-May Hamm.