Fréquentant tous deux l’école Dominique-Savio, Louis Therrien et Ève Morin ont participé au Gala des bons coups mardi. On les aperçoit en compagnie de David Auclair, de Saint-Étienne-de-Bolton, et de Lisette Maillé, présidente du comité de développement durable de la MRC de Memphrémagog.

MRC de Memphrémagog : plusieurs « bons coups » soulignés

Le Gala des bons coups de la MRC de Memphrémagog permet, depuis six ans, de célébrer certaines des organisations les plus dynamiques de ce territoire dans les domaines de la gestion des matières résiduelles et du développement durable.

Un total de 16 projets ont été présentés par autant d’organisations de la MRC de Memphrémagog à l’occasion de la sixième édition du gala, qui a eu lieu mardi soir à l’Estrimont Suites & Spa.

« L’idée, c’est de mettre en valeur les bons coups des gens du milieu. On veut souligner les projets structurants et faire en sorte que tout ça soit inspirant pour les autres », a déclaré la mairesse de Magog et préfète suppléante de la MRC de Memphrémagog, Vicki-May Hamm.

Présidente du comité de développement durable de la MRC, Lisette Maillé a pour sa part noté que le Gala des bons coups n’est pas un concours. « Il n’y a pas de petites et de grandes initiatives. Chacune permet à l’organisation qui les réalise de faire une avancée », a-t-elle fait valoir devant les participants à l’événement.

Initié par David Auclair et Emmanuelle Vincent-Racicot, le projet de réfrigérateur communautaire Touski-s’mange fait partie de la liste des initiatives qui ont été saluées par la MRC. Plus de cinq tonnes de nourriture ont été sauvées grâce à lui, en moins de quatre mois, à Saint-Étienne-de-Bolton.

« Ma conjointe et moi, on s’occupe de ce réfrigérateur bénévolement avec plusieurs citoyens. On travaille tous les deux à temps partiel et on s’implique dans la communauté. C’est plaisant d’être au Gala des bons coups parce que ça nous donne de la visibilité et démontre aux autres que ça marche », a expliqué M. Auclair, en soulignant la participation au projet de la municipalité de Saint-Étienne-de-Bolton.

Deux élèves de l’école primaire Dominique-Savio, Louis Therrien et Ève Morin, ont aussi pris part à l’événement. En compagnie de plusieurs collègues de leur établissement scolaire, ils ont cultivé des légumes à l’aide de « bacs potagers ».

« J’étais stressée avant de venir au gala. Mais je trouve ça le fun qu’ils parlent de ce qu’on a fait. J’ai bien aimé notre projet, surtout de planter, regarder pousser et cueillir nos légumes », a lancé Ève Morin.

Au nombre des organisations honorées, on retrouve aussi les municipalités de Bolton-Est, Austin, Hatley, Eastman, Orford, Canton de Stanstead, Sainte-Catherine-de-Hatley et Potton. L’Estrimont Suites & Spa, les Jardins communautaires Bloomfield, le parc national du Mont-Orford, GoliathTech, l’Auberge de jeunesse Magog-Orford, l’APELS et le Rucher Boltonnois ont également reçu une tape dans le dos.