Mont-Hereford: TCE pour l'enfouissement de la ligne d'Hydro

Tourisme-Cantons-de-l'Est s'inquiète à son tour du projet d'interconnexion Québec-New-Hampshire d'Hydro-Québec. La préservation des paysages est au coeur de l'industrie touristique actuelle et de demain, mentionne-t-on.
« Le projet d'interconnexion Québec-New-Hampshire d'Hydro-Québec, qui est en cours d'évaluation, aura certainement une incidence sur la qualité des paysages de ce secteur. Compte tenu du fort potentiel récréotouristique de cette zone et des retombées financières potentielles significatives pour la MRC et plus largement pour la région, l'enfouissement de la ligne devrait être considéré comme la voie prioritaire par nos décideurs afin de préserver la qualité des paysages et permettre ainsi à une offre touristique de se développer pleinement de façon durable», mentionne Jean-Michel Ryan, président de Tourisme Cantons-de-l'Est.
«Si le tracé aérien est plutôt retenu, la préservation de la qualité des paysages, et des points de vue à forte valeur, devrait être considérée comme un critère primordial d'analyse quant aux choix du tracé et aux équipements retenus pour la réalisation de ce projet. Il faut développer une vision à plus long terme pour ce trajet, mais également pour toute autre ligne de transport électrique qui pourrait voir le jour dans les années à venir. Il y a le coût de construction à court terme et les pertes d'attractivité de la région et des retombées économiques à long terme.»
Des voix s'élèvent en Estrie pour demander à Hydro-Québec d'enfouir la portion de sa future ligne électrique qui doit traverser la forêt communautaire Hereford dans le cadre du projet d'interconnexion Québec-New Hampshire, aussi appelé Northern Pass.
Selon plusieurs sondages, les paysages sont le premier critère dans le choix des Cantons-de-l'Est comme destination touristique et sont au coeur de deux produits touristiques les plus attractifs comme la randonnée pédestre et le vélo, ajoute l'organisme. Les paysages font partie de la valeur identitaire des Cantons-de-l'Est et les touristes qui visitent la région sont unanimement convaincus qu'ils sont beaux et bien préservés.
« La qualité des paysages est donc intrinsèquement liée à la vitalité de notre industrie touristique qui a des retombées économiques de plus de 792 M$ annuellement dans la région. », mentionne M. Ryan, dans un communiqué de presse. « Bien sûr, les paysages sont au coeur de la qualité de vie des citoyens, mais ils sont aussi des atouts exceptionnels sur lesquels repose une industrie florissante créatrice d'emplois et de richesses pour la région. Il est fréquent que des projets de développement créent des problématiques paysagères et altèrent la qualité de nos paysages. L'altération de nos paysages signifie notamment une diminution de la qualité de vie de nos résidents et des pertes de revenus de nos clientèles touristiques.»
«Les intervenants régionaux doivent donc travailler ensemble à identifier des mesures et des solutions pour assurer un développement respectueux de la préservation des paysages. La recherche d'un équilibre entre le développement et la préservation des paysages est une responsabilité collective afin que notre région soit encore attractive dans 50 ans pour les clientèles touristiques. »
Selon une étude de 2009 réalisée par Paysages estriens, concernant la caractérisation et l'évaluation du paysage de la MRC de Coaticook, le Mont-Hereford est identifié comme un point de vue à forte valeur paysagère et à fort potentiel identitaire pour la région, ajoute Tourisme Cantons-de-l'Est.