Memphrémagog: plusieurs organisations contre la maltraitance

Plusieurs organisations de la région de Memphrémagog ont déjà signé la Charte de la bientraitance, une initiative proposée par Paul Martel, ex-coordonnateur de la Concertation estrienne contre la maltraitance des personnes aînées.
La création de la Charte de la bientraitance a pour objectif de contrer le phénomène de la maltraitance envers les aînés. La maltraitance peut prendre différentes formes : financière, psychologique, physique ou institutionnelle. Aujourd'hui retraité, Paul Martel s'est employé au cours de sa carrière à combattre ce mal dont trop de gens du troisième âge sont victimes.
La Charte de la bientraitance énumère des principes à respecter et des actions à poser pour s'assurer que les aînés puissent vivre épanouis. Les signataires se sont notamment engagés à « offrir un environnement exempt de maltraitance ainsi qu'à accueillir les personnes aînées de façon personnalisée en respectant leur histoire, leur dignité, leur rythme et leur singularité. »
« L'organisation signataire s'engage à adopter les principe de bientraitance en les diffusant auprès de ses employés, bénévoles et usagers. La charte devra être affichée à la vue du public dans ses locaux », indique un communiqué émis par la Table de concertation des aînés Memphrémagog.
Les personnes ou organismes qui souhaiteraient signer la charte sont invités à contacter Marie-Ève Nadeau, une organisatrice communautaire associée à la Table de concertation des aînés, en composant le 819 843-2572, poste 2395.