Le territoire de la circonscription est vaste et comprend notamment les municipalités de Plessisville, Lac-Mégantic et Thetford Mines. La sécurité ferroviaire est bien entendu au cœur des enjeux de la circonscription.

Mégantic-L'Érable : sécurité ferroviaire et voie de contournement

Mis à part un court passage de deux ans du bloquiste Marc Boulianne de 2004 à 2006 la circonscription de Mégantic-L’Érable a toujours été conservatrice depuis sa création en 2003. Le territoire a longtemps été celui de Christian Paradis (2006 à 2015) alors que Luc Berthold est le candidat sortant.

M. Berthold est d’ailleurs le seul candidat confirmé pour l’instant par Élections Canada. Nicole Charette, qui devrait se présenter pour le Parti vert, est conseillère municipale à Piopolis tandis que Marie-Claude Lauzier sera candidate pour le Parti populaire du Canada.

En date du 15 septembre, le Parti libéral du Canada n’avait toujours pas annoncé officiellement de candidat dans la circonscription. Du côté du NPD on assure qu’un candidat sera dévoilé dans les prochains jours. Le Méganticois Jean Paradis semblait être en lice pour le Bloc, mais il n’aurait été que candidat à l’investiture selon la Nouvelle Union. La circonscription est absente de la liste officielle des candidats sur le site internet du Bloc pour le moment.

Toujours selon la Nouvelle Union, M. Paradis pourrait faire campagne à titre d’indépendant.

Rappelons que la date limite pour présenter un candidat aux élections est fixée au 30 septembre.

Le territoire de la circonscription est vaste et comprend notamment les municipalités de Plessisville, Lac-Mégantic et Thetford Mines. La sécurité ferroviaire est bien entendu au cœur des enjeux de la circonscription.

Le nombre de rails défectueux sur la voie ferrée entre Farnham et Lac-Mégantic a fait couler beaucoup d’encre dans les dernières semaines et risque de faire jaser jusqu’au 21 octobre. On rappelle que le nombre de rails défectueux signalé par véhicule à ultrasons a plus que doublé depuis 2015. On en dénombrait 115 en 2015 alors que ce nombre était passé à 253 en 2018. Toute la saga autour de la voie de contournement à Lac-Mégantic devrait également faire partie du discours des candidats.

Enjeux

Sécurité ferroviaire
Construction de la voie de contournement