Megan Brodeur était tout feu tout flamme à l’évènement de Salamanca, dans l’état de New York, dominant ses adversaires en route vers une fin de semaine parfaite.

Megan Brodeur accentue son avance

La jeune pilote coaticookoise Megan Brodeur a offert une performance dominante à Salamanca, remportant les quatre rondes de qualifications et les deux courses auxquelles elle a pris part, ce qui lui a permis de distancer ses rivales au classement général avec deux évènements à faire à la saison.

Installée confortablement au premier rang du classement général au terme des cinq premières courses de la saison, Megan Brodeur s’amenait à New York avec une seule intention, celle de continuer sur sa lancée en remportant les deux courses de la fin de semaine. C’est ce qu’elle a fait avec aisance, dominant la compétition à tous les niveaux pour se sauver avec le maximum de points possible.

« Ça a super bien été à New York, j’ai gagné mes qualifications vendredi et samedi en plus de gagner les deux finales. J’ai eu de bons départs tout au long de la fin de semaine et ça m’a permis de courir à ma manière au lieu d’avoir à improviser pour rattraper les autres », explique celle qui a triomphé au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt il y a deux semaines. « C’était vraiment un week-end parfait, je n’ai pas eu à composer avec la neige dans mes lunettes puisque j’étais à l’avant! »

Le circuit de Salamanca, situé dans l’état de New York, est reconnu pour les nombreux défis qu’il offre aux pilotes. Si certains vétérans peinent toujours à maitriser sa série de bosses qui nécessite une technique impeccable, Megan Brodeur n’en a fait qu’une bouchée, démontrant son expertise qui impressionne les spectateurs à tout coup.

« J’ai vraiment aimé la piste, c’est un parcours extrêmement technique et ça a joué à mon avantage. Je contrôle bien ma motoneige et j’ai une bonne maitrise des bosses, à quel endroit je dois atterrir et comment je dois m’enligner. Mon équipe de mécaniciens avait fait les ajustements parfaits pour les conditions et la piste », souligne la championne en titre. « La motoneige était très performante. »

Sans relâche

À la suite de sa performance parfaite à Salamanca, Megan Brodeur détient maintenant une avance de 55 points sur sa plus proche compétitrice, l’Américaine Taven Woodie. Avec seulement deux évènements à faire avant la fin de la saison, pas question pour la fierté de Coaticook de lever le pied, malgré sa confortable avance sur ses rivales.

« Ça regarde bien pour l’instant, mais je dois continuer d’être constante pour m’assurer de ramener le championnat à la maison. Mon but en début de saison était de défendre mon titre et je ne serai pas satisfaite avec un résultat moindre, indique-t-elle. Je ne peux pas me permettre de ralentir! »

Megan Brodeur bénéficiera d’une fin de semaine d’entrainement avant d’amorcer le dernier droit de la saison. Elle tentera de poursuivre sa domination à Dubuque, en Iowa, le 8 et 9 mars prochain avant d’aller clore sa quête la fin de semaine suivante à Lake Geneva, au Wisconsin.