Megan Brodeur se maintenant au sommet du classement des pilotes de la première à la dernière course. Ses efforts lui ont permis de défendre son titre et de devenir la plus jeune pilote à gagner le championnat deux années de suite, à l'âge de 19 ans seulement.

Megan Brodeur à nouveau au sommet

COATICOOK - Pas facile de devenir championne du monde à l'âge de 18 ans. Encore moins facile de gérer la pression additionnelle et de répéter l'exploit l'année suivante. Megan Brodeur a défendu son titre en snocross féminin avec succès grâce à une fin de semaine parfaite à Lake Geneva, cimentant sa place parmi les grandes du sport.

Bien qu'elle s'amenait au Wisconsin pour la huitième et dernière étape de la saison du championnat AMSOIL avec une confortable avance sur ses compétitrices, la jeune pilote ne tenait rien pour acquis et voulait terminer la saison en force. Sa blessure à l'épaule subie à Dubuque la fin de semaine passée n'a pas ralenti ses ardeurs et elle a une fois de plus dominé.

«Je voulais fermer les livres dès la première journée de course pour ne rien laisser au hasard. J'ai tout gagné vendredi, les qualifications et la course, ce qui a assuré la défense de mon championnat. Je voulais finir la saison sur une bonne note samedi même si le championnat était décidé, j'ai encore tout gagné. C'était une fin de semaine parfaite, sous le gros soleil!» s'est exclamé la Coaticookoise de 19 ans, relativement terre à terre considérant la grandeur de l'exploit qu'elle venait d'accomplir à un si jeune âge.

Au lendemain de la victoire de son premier championnat sur le circuit professionnel nord-américain, le plus compétitif au monde, elle s'était donné comme but de défendre son titre et de répéter l'exploit. Rien de moins n'allait la satisfaire.

«Je suis tellement contente d'avoir réussi à défendre mon titre, c'était le but que je m'étais donné avant la saison. Ça me motivait constamment à m'améliorer et à pousser plus fort aux entrainements», a confié Brodeur. «Je voulais vraiment protéger mon titre et montrer que je mérite ma place parmi les meilleures pilotes de motoneige au monde.»

De retour l'an prochain

La double championne du monde n'est pas intéressée à s'assoir sur ses lauriers et redoublera d'ardeur pour s'assurer de rester au sommet pour les années à venir. Elle ne fera pas de course de motocross compétitive cet été, préférant donner du repos à son corps et mettre ses énergies sur la saison prochaine de snocross.

«J'ai beaucoup appris cette année encore une fois et je vais tout faire pour que ça continue. Même si j'ai gagné deux fois, je veux m'améliorer en tant que pilote et être préparée pour la prochaine saison. Je compte absolument défendre mon titre à nouveau et c'est pourquoi je ne vais pas courser dans des évènements de motocross cet été. Je mets tout mon focus et mes énergies sur la prochaine saison», a-t-elle conclu avant de se diriger au banquet des vainqueurs, où elle vivra pour la deuxième année de suite le moment que tous les athlètes professionnels et amateurs rêvent de connaître, la consécration.