Marketing: Richmond se renouvellera son image

«Les villes d'aujourd'hui deviennent des marques», explique Nancy Morin, présidente de Morin Communication Marketing, firme de Drummondville qui veillera à redorer l'image de la Ville de Richmond par une stratégie adaptée de branding.
«Ça fait des années qu'on veut savoir comment les gens nous perçoivent. On a des perceptions, mais est-ce qu'elles se traduisent de la même façon chez nos citoyens? On veut leur donner le maximum et pour ça, on veut qu'ils nous disent ce qu'ils pensent de la ville et de ses attraits», explique le maire, Marc-André Martel, qui souhaite inciter plus de gens à s'établir à Richmond.
Pour ce faire, la Ville a décidé de demander l'aide d'une équipe en communication-marketing qui planchera sur l'image de marque de Richmond. «Alors que le concept debranding est fortement utilisé par les entreprises pour promouvoir leurs produits et services, les villes l'utilisent dorénavant aussi pour être plus attractives, pour revigorer leur image», indique Mme Morin. Son entreprise est notamment derrière la revalorisation de l'identité de la Ville de Drummondville, ce qui est de bon augure pour Richmond, qui souhaite aussi se repositionner dans l'esprit des gens.
«Actuellement, la compétition est assez féroce entre les municipalités à savoir à quel endroit les gens vont s'établir. Vont-ils aller à Sherbrooke, à Val-Joli, à Windsor? Il faut tirer notre épingle du jeu», soutient le maire. Les acteurs du projet prévoient être en mesure de présenter la nouvelle image aussi tôt qu'à la fin de l'été, le processus stratégique étant déjà enclenché.
«La première étape consiste à faire une étude auprès des citoyens pour justement comprendre leur perception envers la ville. Pour ce faire, un sondage est actuellement disponible. Les réponses à ces questions vont nous permettre de bâtir un plan d'action», explique Mme Morin qui souhaite obtenir le plus de répondants afin d'étudier des données fiables et représentatives.
Le questionnaire en ligne propose entre autres des questions qualitatives où les répondants sont invités à énoncer les mots qui leur viennent en tête lorsqu'il pense à la ville. Des échelles sémantiques permettent aussi d'en apprendre plus. Richmond est-elle plus innovante ou statique? Plus moderne ou plus patrimoniale?
Outre les Richmondois, on souhaite aussi sonder les résidents d'autres villes qui pourront fournir un point de vue extérieur et tout aussi pertinent. À la fin de l'enquête, les éléments-clés ressortis permettront entre autres de créer un nouveau site internet, une nouvelle image de marque et des outils de promotion adaptés aux différents publics (travailleurs, familles, retraités, etc.).
Curieux de connaître les résultats, le maire espère que la vision qu'il entretient de sa ville ne diverge pas trop de l'opinion générale. «Je connais à fond la ville et je l'aime. Je regarde ses parcs, ses infrastructures sportives, sa vie culturelle, son architecture... Tout ça m'emballe», conclut celui qui ne renouvellera pas son mandat après 30 ans à la mairie.