La reconstruction étant terminée, le sentier principal sur pilotis du Marais de la Rivière-aux-Cerises est maintenant accessible aux randonneurs.

Marais de la Rivière-aux-Cerises : le sentier enfin reconstruit

Entièrement reconstruit au cours des derniers mois, le principal sentier sur pilotis du marais de la Rivière-aux-Cerises a recommencé à accueillir des randonneurs.

« Il est à nouveau possible de traverser le marais de la Rivière-aux-Cerises à partir du stationnement du chemin Roy jusqu’à celui de la rue du Moulin », annonce L’Association du marais de la Rivière-aux-Cerises (LAMRAC).

Le sentier sur pilotis ayant fait l’objet des travaux a été aménagé il y a une vingtaine d’années. Des analyses, effectuées ces dernières années, avaient permis à de constater qu’il présentait des problèmes de structure majeurs, ce qui a conduit LAMRAC à élaborer un projet de reconstruction complète.

La nouvelle structure, qui s’étend sur une distance de plus de 600 mètres, est faite de bois et d’acier. On prétend que sa durée de vie sera de plusieurs décennies.

Pour permettre la réalisation des travaux, LAMRAC a évidemment été forcée de fermer temporairement le sentier du Pionnier, une décision qui a été prise à contrecœur.

« Il n’est jamais agréable pour un gestionnaire de devoir procéder à la fermeture d’une infrastructure semblable à celle du sentier du Pionnier, qui est grandement appréciée par les touristes et les Magogois », note la directrice générale de LAMRAC, Laura Dénommée Patriganni, tout en applaudissant la fin des travaux.

Notons que la Ville de Magog ainsi que le gouvernement du Canada ont tous les deux contribué financièrement au projet de reconstruction du sentier sur pilotis traversant le marais de la Rivière-aux-Cerises.

Éventuellement, LAMRAC tentera d’obtenir le financement nécessaire pour reconstruire les autres sentiers sur pilotis du marais, tous fermés pour le moment. Aucun échéancier concernant cette seconde phase des travaux n’a cependant été dévoilé à ce jour.