La conseillère municipale Diane Pelletier, la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, ainsi que la coordonnatrice Rue principale de la Ville de Magog, Fannie Chapdelaine, souhaitent que les impacts sur les commerçants soient réduits le plus possible durant les travaux qui se dérouleront au centre-ville de Magog durant les prochaines années.

Magog veut éviter les problèmes au centre-ville

Souhaitant limiter les dégâts au maximum, la Ville de Magog annonce de nouvelles mesures dont l'objectif est de faire en sorte que les commerces du centre-ville pourront demeurer à flots durant les travaux prévus dans ce secteur en 2018.
Afin de diminuer les craintes des commerçants du centre-ville, la municipalité a tenu une rencontre d'information mercredi soir. Plusieurs propriétaires de commerces étaient présents à cette assemblée.
« Nous avons rencontré les commerçants en primeur pour les rassurer le plus possible à ce stade du projet, indique la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. Ils seront les premiers touchés par cet immense chantier. Nous voulions donc les faire rêver en leur montrant des images de ce que deviendra le centre-ville et, surtout, leur permettre de poser des questions et de formuler leurs inquiétudes. »
Selon les informations dévoilées par la Ville mercredi, tous les commerces devront demeurer accessibles aux piétons pendant la durée des travaux. Aucune coupure prolongée d'électricité, d'eau, de gaz ou de service internet ne sera tolérée.
De plus, le « système de gestion du stationnement sera complètement révisé dans le but que les consommateurs aient accès aux meilleures places ». On réservera par ailleurs des espaces pour les personnes travaillant au centre-ville et on créera un système de navette pour faciliter le transport des gens entre les stationnements situés en périphérie de la zone concernée et les commerces.
Des informations seront continuellement transmises au public pour éviter que des gens vivent d'importants désagréments en se rendant dans la zone des travaux. Des préposées capables d'informer les passants seront également en fonction.
« Incroyable »
Vicki-May Hamm sait que la période des travaux sera un moment difficile à traverser pour plusieurs commerçants, mais elle est persuadée que les sacrifices qui seront consentis en vaudront la peine. « Ce sera assez incroyable après », lance-t-elle.
En dépit de son optimisme, Mme Hamm reconnaît que les améliorations qui seront apportées, enfouissement des fils, réfection des trottoirs et autres, ne pourront à elles seules accroître l'achalandage dans les commerces de façon très significative. « Une part du travail pour attirer le public continuera d'appartenir aux commerçants eux-mêmes. »
Coprésidente du comité mis en place pour piloter le vaste projet, la conseillère municipale Diane Pelletier estime pour sa part que les retombées qui seront engendrées seront majeures. « Dans les milieux où des projets semblables ont été réalisés, il y a eu des retombées assez impressionnantes », affirme-t-elle.