La Ville de Magog a dévoilé mardi sa nouvelle politique pour les familles et les aînés. Sur cette photo, on aperçoit la chef de la division loisirs et vie communautaire de la Ville, Marie-Claude Viau, le président du comité familles et aînés, Steve Robert, ainsi que la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Magog veut épauler ses familles

La Ville de Magog possède désormais une nouvelle politique pour la famille et les aînés. Cela signifie qu'elle posera une série de gestes, au cours des prochaines années, afin d'améliorer le quotidien de très nombreux habitants de son territoire.


L'ajout de lumières sur plusieurs tronçons de rues à Magog est une des actions les plus importantes et surprenantes prévues en lien avec la nouvelle politique familles et aînés de la municipalité.

Le président du comité familles et aînés de la Ville de Magog, Steve Robert, reconnaît qu'une quantité non négligeable de citoyens ont déploré le retrait, ces dernières années, de centaines de lumières le long des rues de la ville, une mesure qui devait générer des économies d'énergie substantielles.

« On juge que c'est important qu'il y ait plus d'éclairage sur certaines rues très utilisées par les piétons, soutient M. Robert. Si on veut favoriser le transport actif sur notre territoire, il faut que l'éclairage soit suffisant aux endroits où on retrouve le plus de piétons. »

L'ajout de nouvelles lumières ne s'effectuera vraisemblablement pas sur une courte période. Ainsi, tout laisse plutôt croire que le travail s'échelonnera sur quelques années et sera réalisé en fonction des besoins qui seront constatés.

D'autres mesures

Par ailleurs, la Ville entend imposer une limite de vitesse de 30 kilomètres à l'heure sur de plus longues portions de rues autour des écoles existantes sur son territoire, cela principalement en vue d'améliorer la sécurité des élèves.

La création d'un service de taxi collectif pour les adolescents, l'aménagement d'un « parcours de marche balisé » de même que l'accroissement du nombre de jardins communautaires et collectifs figurent également parmi les actions que la municipalité planifie concrétiser pendant les années à venir.

« Ça faisait longtemps qu'on travaillait sur ce projet de politique familles et aînés, souligne Steve Robert. Un des objectifs qu'on avait était de placer les valeurs familiales au cœur des activités de Magog. On a aussi voulu faire en sorte que les gens sentent que, chez nous, la terre est bonne pour prendre racine. »

En adoptant sa nouvelle politique, la Ville est officiellement devenue une Municipalité amie des aînés. Cela signifie que ses efforts pour améliorer la qualité de vie des personnes aînées de son territoire sont reconnus et correspondent à l'approche préconisée par le Réseau mondial OMS des villes et des communautés amies des aînées.

Pour s'assurer que les actions énoncées seront mises en œuvre, la municipalité effectuera un suivi tous les ans. Un comité spécial sera chargé de réaliser ce suivi.