Magog repousse sa distribution de végétaux

MAGOG - La Ville de Magog repousse sa distribution annuelle de végétaux de renaturalisation des berges en raison de la pandémie de COVID-19.

Celle-ci, qui se tient conjointement avec la MRC de Memphrémagog, se déroulera en septembre. Les commandes de végétaux se font désormais en ligne.

Dès maintenant, les riverains sont invités à commander des plants parmi la liste d’espèces proposées, via le formulaire en ligne. La distribution vise à appuyer les riverains dans leurs efforts de renaturalisation de la bande riveraine.

Les commandes doivent être effectuées et payées avant le vendredi 28 août à 12 h 30.  Les arbustes seront distribués le samedi 12 septembre de 9 h à 12 h à l’écocentre. Les riverains devront se présenter avec leurs contenants ou leurs sacs réutilisables.

«Rappelons qu’afin de se conformer à la réglementation en vigueur, les propriétaires d’un terrain qui longe un cours d’eau ou un lac doivent renaturaliser leur rive en y plantant des espèces indigènes, lit-on dans un communiqué de presse. Sachant qu’il peut être parfois difficile de s’en procurer à cette période de l’année, la distribution de végétaux organisée par la Ville de Magog représente une belle occasion d’en acquérir, puisqu’elle propose une variété d’espèces à prix réduit.»

Il y a plus de dix ans, la Ville de Magog mettait en place mesures concrètes et campagnes de sensibilisation afin d’améliorer et de maintenir la qualité des lacs et des rivières sur le territoire, ajoute-t-on. La renaturalisation des rives des lacs et des cours d’eau, avec la collaboration des riverains, est une des solutions privilégiées.

Cette année encore, l’inspection des bandes riveraines privées se poursuit afin de s’assurer que les riverains appliquent les mesures prescrites pour rétablir ou préserver la bande riveraine de leur propriété. À défaut de respecter la réglementation, les contrevenants s’exposent à des amendes, précise la Ville de Magog.

«Une bande de protection riveraine comporte de nombreux bienfaits pour l’environnement. Elle contribue à stabiliser les rives et à conserver la superficie des terrains en réduisant l’érosion, à ralentir le réchauffement de l’eau et à en préserver la qualité. Elle maintient la biodiversité autour des lacs et des cours d’eau et agit comme brise-vent lors de tempêtes. Les bandes riveraines peuvent également prévenir certains risques d’inondations puisqu’elles agissent comme régulateur de débit en absorbant les surplus d’eau.»

Pour en savoir davantage sur la bande riveraine et la réglementation, on peut consulter la section environnement sur le site web de la Ville.